Mélenchon victime d’ego- gauchisme

 Mélenchon victime d’ego- gauchisme

Mélenchon s’enfonce dans ses ambigüités et ses contradictions en maintenant son refus d’appeler à voter Macron. En cause, ses positions gauchistes qui lui font mettre dans le même sac Le Pen et Macron. Aussi son ego démesuré qui lui avait fait penser qu’il pourrait devenir président de la république. Mélenchon est doublement victime de son ego-gauchisme. Pour preuve il se voit même Premier Ministre et demande à Macron de retirer la loi travail en échange de son soutien. Un marchandage inadmissible.  Yann Moix dans On n’est pas couché . Intervenant sur l’actualité du second tour de la présidentielle, le chroniqueur de France 2 a bien résumé l’attitude de Mélenchon.  Commentant le refus de Jean-Luc Mélenchon de donner une consigne de vote pour le scrutin de dimanche prochain, Yann Moix a fustigé le leader de Debout la France. « Il a une responsabilité politique énorme », a-t-il expliqué. « Si Marine Le Pen passait, il aurait à rendre des comptes sur cette élection. Ce n’est pas parce qu’on est l’ennemi de la xénophobie et du fascisme, ce qui est son cas, et l’ennemi des antisémites et de l’extrême droite ce qui est son cas, qu’on est un démocrate pour autant. Il nous a prouvé qu’il n’était ni démocrate, ni républicain ». Avant de taper encore plus fort : « On l’a toujours bien reçu ici, il avait fait preuve d’une certaine finesse, d’un certain sens de la République et d’un certain sens de l’Etat. On s’aperçoit que c’était un petit dictateur de carton-pâte ! », a-t-il lancé.

 

0 Réponses à “Mélenchon victime d’ego- gauchisme”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol