• Accueil
  • > politique
  • > Sondage 2017 : Macron bientôt devant devant Le Pen, pourquoi ?

Sondage 2017 : Macron bientôt devant devant Le Pen, pourquoi ?

Sondage 2017 : Macron bientôt devant devant  Le Pen, pourquoi ?

 

 Pour la première fois, Emmanuel Macron, en forte hausse dans les intentions de vote pour la présidentielle, a dépassé Marine Le Pen dès le premier tour dans une enquête Harris Interactive publiée jeudi 9 mars. Avec un gain de six points en deux semaines, le fondateur d’En Marche! Réunit 26% des intentions de vote, contre 25% pour la présidente du Front national, qui reste stable, selon ce sondage réalisé pour France Télévisions.

Au second tour, l’ex-ministre de l’Economie l’emporterait largement sur la présidente du Front national, avec 65% des voix (+5%) contre 35% (-5%). dans le sondage quotidien Ifop-Fiducial pour Paris Match, CNews et Sud Radio publié vendredi Marine Le Pen et Emmanuel Macron restent au coude-à-coude, à respectivement 26% et 25,5% des intentions de vote au premier tour de l’élection présidentielle, devant François Fillon à 19,5%, dans le sondage quotidien Ifop-Fiducial pour Paris Match, CNews et Sud Radio publié vendredi. La présidente du Front national est stable et l’ancien ministre de l’Economie gagne 0,5% par rapport à jeudi, comme le candidat de la droite. Viennent ensuite le candidat socialiste Benoît Hamon (13,5%, stable) et celui de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon (12%, stable). Au second tour de scrutin, Marine Le Pen serait largement battue par Emmanuel Macron, par 60,5% des voix contre 39,5%. La dynamqiue électorale de Macron devrait se confirmer dans les sondages en le faisant passer en tête. La première raison, c’est sans doute que les Français ont réellement envie d’un renouvellement du personnel politique. La seconde tient aux orientations et la troisième à la crédibilité. Deeux  sensibilités semblent  offrir une perspective nouvelle pour effectuer une mutation du système politique. Il y a d’un côté Marine Le Pen,  de l’autre Emmanuel Macron. Marine Le Pen  bénéficie surtout du fait qu’elle ne porte pas le poids du péché de gouvernance, elle n’a jamais assumé de responsabilité d’élue nationale hormis au Parlement européen où la plupart du temps elle était absente (comme ses assistants parlementaires) ;  du coup,  certains électeurs un peu perdus qui ont du mal à comprendre la complexité des mutations systémiques actuelles se retrouvent  dans les analyses et propositions simplistes voire caricaturales de Marine Le Pen. S’y ajoute pour certains un positionnement clairement raciste. Macron, lui, attire du fait de l’originalité de sa démarche puisqu’il ne dépend d’aucun parti préexistant et qu’il ne subit donc pas les contradictions inévitables des grands appareils politiques. En outre,  la posture de ni droite ni gauche séduit ceux qui ne croient plus au vieux clivage traditionnel. Clivage d’ailleurs très théorique puisqu’une fois au pouvoir gauche et  droite mènent  à peu près la même politique d’immobilisme. Marine Le Pen séduit une partie non négligeable de l’opinion mais en inquiète environ les deux tiers. Avec raison car son programme démagogique et nationaliste conduirait le pays vers la ruine non seulement de la France mais sans doute aussi de l’Europe. La sortie de l’euro par exemple ferait perdre immédiatement de l’ordre de 5 à 10 % de pouvoir d’achat aux Français et augmenterait la dette à peu près d’autant du fait d’une part du différentiel de taux de change et de l’augmentation des taux d’intérêt. Sur le plan économique, les propositions de Macron, sont autrement plus crédibles. Plus on s’approche des élections et plus les propositions se précisent  et sont soumises au débat et à l’expertise. Dans un débat sur l’économie les orientations de Marine Le Pen ne résisteront pas longtemps face aux arguments de Macron. Le discours anti immigré de Marine le Pen  apparaîtra un peu court pour expliquer et résoudre les problèmes structurels qui se posent au pays. Notons enfin que Marine Le Pen  n’est pas un perdreau de l’année, elle vit de l’héritage de son père et de la politique depuis une vingtaine d’années. Enfin elle est impliquée dans différentes affaires politiques ou financières qui vont  d’ailleurs justifier rapidement des mises en examen. Les   casseroles de Marine Le Pen, comme celle de Fillon, vont constituer un sérieux handicap même si le Front National disposera toujours d’un socle d’irréductibles prêts à tout gober. 

 

0 Réponses à “Sondage 2017 : Macron bientôt devant devant Le Pen, pourquoi ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol