Hausse de taux en mars (FED)

Hausse de taux en mars (FED)

Il y aura probablement au moins deux hausses de taux d’ici la fin de l’année donc une en mars. La décision de la banque fédérale américaine risque de tirer tous les taux vers le haut.  Pour l’Europe ce n’est pas une bonne nouvelle alors que la croissance est encore chancelante ; s’y ajoutent évidemment les incertitudes économiques et politiques dans l’UE. Il ne s’agit pas vraiment d’une surprise puisque la politique accommodante de la banque fédérale américaine aura duré une dizaine d’années, période pendant laquelle les taux auront été à un niveau quasi nul. Une situation qui risque de favoriser le soutien du dollar au détriment d’autres monnaies notamment de l’euro. La décision qui interviendra en mars a déjà été intégrée par les marchés. Du coup la valeur du dollar pourrait être affectée du fait des prises de bénéfices. Mais à plus long terme la hausse du dollar devrait reprendre. Une hausse qui ne sera pas dommageable à l’économie américaine eu égard aux résultats satisfaisants concernant aussi bien l’emploi que l’inflation. La présidente de la Fed a évoqué à l’appui de son propos un contexte économique en partie libéré des craintes qui ont amené la banque centrale américaine à maintenir le coût du crédit à un niveau quasi-nul pendant une décennie. « Lors de notre réunion ce mois-ci, le comité examinera si l’emploi et l’inflation continuent d’évoluer conformément à nos anticipations, auquel cas un nouvel ajustement du taux des fonds fédéraux serait probablement approprié », a dit Janet Yellen devant l’Executives Club de Chicago. Ces propos vont dans le sens de ceux tenus en milieu de semaine par plusieurs autres responsables de la Fed, qui ont déjà évoqué une possible hausse de taux lors de la prochaine réunion du comité de politique monétaire les 14 et 15 mars prochains. Pour les observateurs, le doute n’est plus permis et, sur le marché des contrats à terme, les traders estiment désormais à 86% la probabilité d’un resserrement monétaire en mars contre 35% mardi, selon le baromètre FedWatch de CME Group. « Je pense qu’une hausse de taux fait bien plus que figurer sur la table. Je pense que c’est une affaire entendue », dit Chuck Carlson, directeur général d’Horizon Investment Services. Janet Yellen a aussi déclaré que le rythme du resserrement monétaire aux Etats-Unis devrait être plus rapide cette année qu’en 2015 et 2016, deux années au cours desquelles la Fed n’a à chaque fois relevé ses taux qu’à une seule reprise. Les déclarations de Janet Yellen ont à peine fait réagir les marchés actions mais, comme elles ne font que confirmer le scénario déjà prévu, elle ont en revanche affaibli le dollar, victime de prises de bénéfices. Le billet vert a cédé environ 0,7% face à un panier de devises de référence .DXY et il est remonté à 1,06 dollar pour un euro. Toutefois Janet Yellen a déclaré vendredi que la Fed se déterminait pour l’instant en fonction de l’état de santé de l’économie américaine et non pas des éventuelles mesures que prendra le nouveau président américain, qui a promis baisses d’impôts, dérégulation et relance budgétaire.

0 Réponses à “Hausse de taux en mars (FED)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol