Macron 2017 : un bon alignement des planètes

Macron 2017 : un bon alignement des planètes

Le moins que l’on puisse dire c’est que Macron bénéficie d’un très bon alignement des planètes en ce moment. En effet, il y a d’abord Fillon qui patauge maintenant entre la radicalité annoncée lors de la primaire de la droite et les accommodements qu’il est bien contraint d’accepter pour tenter de séduire un électorat plus large.  Du coup, ses hésitations et ses reculs suscitent interrogations sur la réalité de sa détermination. En clair ses propositions assez brutales relatives à la Sécu, à la fiscalité et au nombre de fonctionnaires ont du mal à passer et son entourage passe son temps à arrondir les angles. L’opinion n’est pas dupe et les sondages montrent un sérieux effritement de l’intéressé dans la perspective de 2017. Du côté du front national, l’autre favori pour la qualification du second tour des présidentielles, Marine Le Pen a beaucoup de mal pour faire croire à la crédibilité de ses propositions économiques avec notamment le retour du franc et de l’écu sans parler de certaines divergences internes concernant certaines questions sociétales. Du coup, le plafond de verre se confirme pour le front national ; Marine Le Pen est assurée d’un bon soutien mais fait du surplace. Même chose chez Mélenchon qui fidèle à sa stratégie de rupture avec le capitalisme campe sur un programme crypto communiste. Mélenchon semble se scotcher autour de 13 %. Du côté du parti socialiste la catastrophe annoncée semble se confirmer car Valls  demeure empêtré entre son bilan et ses propositions nettement gauchisées. De ce fait Macron dispose d’un espace de plus en plus large au centre, à gauche mais aussi à droite, témoin sa très forte cote de popularité à 44 % qui le mettent en tête loin devant Fillon à 31 %. Certes il faut compter avec la veut la volatilité  de l’environnement politique car Macon va devenir maintenant la principale cible de la plupart des candidats.  Emmanuel Macron selon les scénarios des autres candidatures se situe désormais entre 18 et 24 pour cent. En clair, il peut envisager maintenant une éventuelle qualification pour le second tour des présidentielles. S’il se confirme que le parti socialiste pourrait enregistrer des primaires catastrophiques (avec seulement 1 million de participations voir moins), alors  la dynamique Macron pourra encore s’amplifier. Dans la perspective des législatives,  une hémorragie du parti socialiste vers Macron est même possible. On ne l’exclut d’ailleurs pas dans l’entourage de François Hollande qui lui-même pourrait alors apporter le petit soutien supplémentaire à Macron et en même temps régler ses comptes avec Valls qui l’a contraint au renoncement.

 

0 Réponses à “Macron 2017 : un bon alignement des planètes”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




bessay |
Perspectives et Alternatives |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol