Sondage : le phénomène Macron

Sondage : le phénomène Macron

 

Doucement, relativement discrètement mais sûrement,  le phénomène Macron se confirme. Celui qui a été encore considéré il y a un mois ou deux comme un produit de bulle médiatique confirme son positionnement dans le paysage politique.  Un positionnement ni droite ni gauche qui lui réussit parce qu’il s’éloigne des problématiques des partis et traite essentiellement des réformes économiques et sociales nécessaires pour sortir de la crise. Certes ces propositions sont encore parfois marquées par un certain flou mais il a sans doute raison de ne pas s’engager dans des promesses trop quantifiées qui seraient susceptibles d’être contredites rapidement par les réalités du pouvoir. Avec 41% (+2) d’opinions positives, Emmanuel Macron profite du recul d’Alain Juppé (37%, -6) pour prendre la tête du classement des personnalités auxquelles les Français font le plus confiance, selon un sondage Harris Interactive diffusé ce vendredi. Macron prend désormais la tête des personnalités dans lesquels les Français ont le plus confiance avec 41 % d’opinions positives soit 10 points de plus que Fillon a 31 %. À l’extrême gauche Jean-Luc Mélenchon dispose d’un socle non négligeable tandis que Marine Le Pen paraît stagner. De son côté  François Hollande continue de progresser (+3 points), un mois après sa décision de ne pas briguer un second mandat. Avec 25% d’opinions positives, le chef de l’État retrouve son niveau de décembre 2015, au lendemain des attentats de Paris et Saint-Denis, mais 74% (-4) des personnes interrogées continuent de ne pas lui faire confiance, selon cette enquête pour le site Délits d’opinion. François Hollande progresse notamment auprès des proches du PS (73%, +16) et du Front national (+4). François Fillon, qui avait gagné neuf points fin novembre dans l’euphorie de sa victoire à la primaire, en perd huit et retrouve son niveau du mois d’août à 31%. François Bayrou gagne un point à 31%, Jean-Luc Mélenchon un à 26%, Marine Le Pen en perd deux à 22%. Benoît Hamon, en hausse (+4), est au coude à coude avec Arnaud Montebourg (-1) à 24% et Manuel Valls, qui fait son entrée avec 23% d’opinions positives. Egalement candidat à la primaire socialiste, Vincent Peillon n’a pas été testé. Cette enquête a été  réalisée en ligne du 27 au 29 décembre.

 

0 Réponses à “Sondage : le phénomène Macron”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




bessay |
Perspectives et Alternatives |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol