Le retour du bœuf aux hormones ?

Le retour du bœuf aux hormones ?

 

 

 

Les États-Unis s’apprêteraient à relancer le débat sur le refus de l’Europe d’importer du bœuf aux hormones américain. Mais il s’agirait d’une démarche auprès de l’OMC ressemblant à un chantage pour contraindre les Européens à revoir leur position concernant l’éventuel traité dit Tafta entre les États-Unis et l’Europe. On sait qu’ Obama voulait faire aboutir ce traité avant son départ, cela n’a pas été possible en raison notamment de l’opposition de nombre de pays de l’Europe qui ne voulaient pas voir remis en cause les normes environnementales et de qualité des produits.  les États-Unis menaceraient donc maintenant d’augmenter les droits de douane sur des produits européens et notamment français. Une menace qui vient de l’administration d’Obama mais qui pourrait bien être repris avec une autre ampleur par l’administration du nouveau président trempe. Du coup, la profession agricole s’inquiète de cette éventualité. La décision des Etats-Unis de relancer le contentieux sur le bœuf aux hormones avec l’UE constitue « une grosse surprise », a dit à l’AFP le président du syndicat agricole FNSEA, Xavier Beulin, qui y voit une forme de « dernière cartouche » de l’administration Obama pour améliorer son bilan commercial. « C’est une grosse surprise, je pensais que ce dossier là était sinon enterré, soldé, avec l’ouverture des négociations sur le Tafta » (traité de libre échange entre l’Europe et les Etats-Unis). On connaît les Américains : l’attaque vaut mieux que la défense », a réagi vendredi M. Beulin. Washington, accusant les Européens de ne pas respecter les engagements pris lors d’un compromis de 2009, a menacé jeudi de relancer la bataille devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC) contre l’UE pour son refus d’importer le bœuf américain aux hormones et de rétablir les droits de douane sur différents produits comme le roquefort, la moutarde et les truffes, relançant une dispute engagée il y a plus de 20 ans. « On est sans doute avec une administration américaine qui tire un peu ses dernières cartouches, assez mécontente de ne pas avoir fait aboutir, d’une part par le vote au Congrès, l’accord Pacifique mais aussi l’avancée de l’accord transatlantique », a estimé le patron du syndicat. Il pense que Washington « use de toutes les +ficelles+ pour obtenir quelque chose et présenter un bilan commercial qui soit peut-être un peu meilleur aux yeux des Américains ».

Pour M. Beulin, plus que l’Europe, « c’est la France qui est visée »: « Sur la viande bovine, la France est le premier pays producteur en Europe et aussi le premier pays en matière de viande de qualité, donc on est forcément dans le collimateur ».

0 Réponses à “Le retour du bœuf aux hormones ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol