Consommation ménages : petite hausse

Consommation ménages : petite hausse

 

La consommation des ménages qui représente plus de la moitié du PIB est à  observer de près. Surtout quand la croissance est aussi faible. En novembre, elle a progressé de  0,4 % et on prévoit 0,5 % en décembre. Du coup,  on pourra peut-être atteindre 1,3 % de croissance au lieu de 1,2 %. C’est toujours mieux même si la croissance demeure bien molle.-La consommation des ménages français en biens a donc progressé de 0,4% en novembre, tirée par les dépenses en énergie en raison de la baisse des températures et les achats d’automobiles, selon les données publiées vendredi par l’Insee. L’institut national de la statistique a parallèlement revu à la baisse l’évolution d’octobre, qui s’établit désormais à +0,8% contre +0,9% annoncé précédemment. La hausse de novembre, alors que les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un recul de 0,1% le mois dernier, est de bon augure pour la croissance globale du quatrième trimestre. Les achats de biens représentent près de la moitié de la consommation totale des ménages, qui contribue à son tour à un peu plus de la moitié du produit intérieur brut français. Le dynamisme de la consommation des ménages en début d’année avait alimenté la croissance de 0,6% de l’économie française au premier trimestre, tandis que sa faiblesse a contribué au recul de 0,1% du PIB au deuxième trimestre et au rebond limité (+0,2%) enregistré au troisième. Pour le quatrième trimestre, l’Insee table sur une reprise de cette consommation, attendue en hausse de 0,5%. En novembre, la consommation d’énergie a de nouveau progressé (+1,4%) mais moins vigoureusement qu’en octobre (+3,6%) alors que les températures se sont maintenues en dessous des normales saisonnières. Les dépenses en biens durables (+0,9%) ont augmenté pour le quatrième mois consécutif grâce aux achats d’automobiles (+2,4%), qui enregistrent leur meilleur mois depuis mars 2012. Mais les dépenses d’équipement du logement sont reparties en baisse (-0,9%) en raison notamment de la chute des ventes de téléviseurs après un premier semestre très dynamique, de même que les dépenses en habillement (-0,9%). La consommation de produits alimentaires est restée quasi stable comme les deux mois précédents.

0 Réponses à “Consommation ménages : petite hausse”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




bessay |
Perspectives et Alternatives |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol