• Accueil
  • > politique
  • > Sondage : 80 à 90 % des Français opposés à la purge sociale de Fillon

Sondage : 80 à 90 % des Français opposés à la purge sociale de Fillon

Sondage : 80 à 90 % des Français opposés à la purge sociale de Fillon

 

L’entourage de François Fillon va devoir sérieusement rétropédaler pour permettre au gagnant de la primaire de droite de devenir un candidat rassembleur en 2017. En effet la purge du cœur Fillon est repoussée par 80 à 90 % des Français selon la nature des propositions. Le rétro pédalage a d’ailleurs commencé chez certains proches de François Fillon qui parle de la nécessité d’une plus grande pédagogie. En réalité il ne s’agit pas seulement de pédagogie ou de démarche mais d’une divergence sur le fond. Certes on conviendra facilement que la France est condamnée à réduire ses dépenses en raison des déficits budgétaires récurrents et d’un endettement qui deviendra un jour complètement insupportable (en moyenne l’endettement public représente 30 000 € par habitant). Des économies et des réformes sont possibles et nécessaires mais elles doivent être opérées de manière pertinente et fine. Pour parler clair Fillon a élaboré un programme pour séduire  les sélecteurs de la  la primaire ;  électeurs partisans du   conservatisme sociétal et qui soutiennent aussi l’ultralibéralisme.  Mais ce programme est peu  adapté à l’ensemble du pays et de sa population. Trop schématique, trop brutal, trop approximatif comme de l faire rembourser par la sécurité que les maladies graves. Un concept ridicule dans une démarche de soins la plupart des maladies graves ce signalent souvent  au départ par des pathologies légères qui si elles ne sont pas soignées attend faute de moyens financiers  des intéressés peuvent se transformer en pathologies mortelles. Approximation aussi avec le non remplacement partout des fonctionnaires qui partent en retraite. .On ne peut comparer le caractère régalien de l’activité d’un policier ou d’une infirmière avec le rôle d’un jardinier municipal.  Bref Fillon devra sérieusement revoir sa copie car u n sondage Elabe pour « Les Echos » et Radio Classique montre qu’une écrasante majorité des Français est opposée aux baisses de dépenses publiques prévues par François Fillon. Ils sont également très sceptiques sur la diminution de 500.000 fonctionnaires. Pour François Fillon, les ennuis commencent. Il a beau avoir emporté la primaire avec 66,5% des suffrages de plus de 4,5 millions d’électeurs, ses mesures les plus radicales en matière de baisse des dépenses publiques – il a évoqué une diminution de 100 milliards d’euros – passent mal. C’est peu dire. Selon un sondage Elabe pour « Les Echos », Radio Classique et l’Institut Montaigne, réalisé auprès de 1003 personnes les 6 et 7 décembre, une immense majorité de Français disent « non » à certains de ses projets. Ils sont ainsi 90% à être opposés à la baisse annoncée des dépenses publiques en matière de santé ; ils sont encore 89% à être contre une baisse des dépenses pour les retraites, l’éducation (86%), la justice (82%). Et, selon l’institut Elabe ce front du refus est unanime, il ne vient pas particulièrement d’un groupe déterminé, il est trans-partisan.

0 Réponses à “Sondage : 80 à 90 % des Français opposés à la purge sociale de Fillon”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol