Mondial foot 2014 Brésil : marchés truqués

Mondial 2014 Brésil : marchés truqués

Encore des marchés truqués à l’occasion d’un mondial de foot. Cette fois au Brésil où il est vrai la corruption pourrit  la vie politique est à même entraîné la démission de la présidente de la république. Il serait grand temps que la fédération internationale de football (Fifa) élabore une charte sur les conditions d’attribution des grands travaux. Encore faudrait-il que cette fédération veuille  nettoyer ses propres écuries et faire  le ménage dans ses rangs. Bref c’est toute la logique du fric foot  qui est en jeu et pas seulement celle relative au mondial.  « Il existe des indices selon lesquels les marchés d’attribution des travaux d’au moins cinq stades du Mondial ont été manipulés par un cartel », selon lundi l’organe anti-monopole brésilien Cade.  Le mythique stade Maracana de Rio de Janeiro (sud-est), rénové à grands frais pour le Mondial brésilien dont il avait notamment accueilli la finale remportée par l’Allemagne, et l’Arena Pernambuco de Recife (nord), figurent parmi ces stades, selon un communiqué de cet organisme public.  Les Brésiliens avaient massivement manifesté en juin 2013, en pleine Coupe des confédérations contre la facture publique exorbitante des stades du Mondial et  la corruption de leurs élites.

0 Réponses à “Mondial foot 2014 Brésil : marchés truqués”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol