Trump : une élection truquée par l’informatique ?

Trump : une élection truquée par l’informatique ?

D’après un article de l’Obs l’élection de Trump pourrait être remise en cause suite à d’éventuels piratages informatiques au profit de Trump notamment dans des Etats clés. un collectif d’experts informatiques et de juristes appelle à un nouveau décompte des voix dans les Etats du Wisconsin (10 grands électeurs), du Michigan (16) et de Pennsylvanie (20), trois swing states remportés d’un cheveu par Donald Trump et décisifs dans sa victoire : si ces 46 grands électeurs avaient basculé dans le camp Clinton, celle-ci aurait remporté l’élection.

Voici les différences de voix dans les trois Etats en question :

  • Wisconsin : 22.500 voix d’avance pour Trump (0,8 point)
  • Michigan : 10.700 voix d’avance pour Trump (0,2 point)
  • Pennsylvanie : 70.000 voix d’avance pour Trump (1,2 point)

Le « Center for Computer Security and Society » de l’Université du Michigan, dirigé par le professeur d’ingénierie informatique Alex Halderman, estime qu’il y a une possibilité que les votes électroniques, particulièrement dans le Wisconsin, aient été piratés. Ce dernier se fonde notamment sur les performances anormalement mauvaises de Hillary Clinton dans les comtés où prévaut le vote électronique, par rapport à ceux votant avec des bulletins papiers (« la meilleure technologie existante pour un vote démocratique », selon lui) : une sous-performance de 7%, qui pourrait l’avoir lésée de 30.000 voix… justement celles qui lui auraient manqué pour remporter l’Etat.  « Je pense que l’explication la plus plausible est que les sondages se sont tous trompés », tempère Alex Halderman sur le site « Medium ». « Mais pas au point que l’hypothèse du piratage soit totalement improbable. Le seul moyen de savoir, c’est d’examiner les preuves », ajoute-t-il, en décrivant la façon dont il a lui-même « hacké » des machines de vote dans le cadre d’une expérience. « Les machines de vote électronique américaines présentent de graves problèmes de cybersécurité, comme cela a été documenté à de nombreuses reprises depuis 10 ans », accuse-t-il. Le collectif, auquel se sont joints des juristes, a informé l’équipe de campagne de Hillary Clinton, John Podesta en tête, de cette anomalie, tout en soulignant qu’il n’y avait aucune preuve concrète de piratage. Mardi, ils publiaient un appel au recomptage dans le « New York Magazine ». Mais une telle procédure doit faire l’objet d’une demande d’ici à quelques jours par l’un des candidats : après le 25 novembre dans le Wisconsin, le 28 en Pennsylvanie et le 30 dans le Michigan, il sera trop tard pour contester la répartition des voix.

(L’obs.)

0 Réponses à “Trump : une élection truquée par l’informatique ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol