Rachida Dati à la soupe

Rachida Dati à la soupe

 

Rachida Dati et d’autres comme Hortefeux n’ont pas hésité une seconde pour aller à la soupe  et apporter leur soutien sans réserve à François Fillon qu’ils  critiquaient pourtant la veille.  Bref ,  le bal habituel des changements de camp pour continuer d’exister politiquement et se placer pour obtenir un poste ministériel . Des soutiens qui pourraient cependant CONSTITUER UN BOULET  pour Fillon qui voudrait bien ce débarrasser du système sarkozyste. Démarche inverse pour Bruno Lemaire. Le porte-parole de Bruno Le Maire, le député LR Franck Riester, a en effet  annoncé lundi qu’il voterait dimanche prochain pour Alain Juppé, le plus à même selon lui de faire gagner la droite en 2017 mais qui n’avait jusqu’ici recueilli le ralliement que de Nathalie Kosciusko-Morizet, quatrième. « Parce qu’il rassemble large, parce qu’il rassemble les différentes sensibilités de la droite et du centre, bien mieux à mon sens que François Fillon », a-t-il expliqué à iTELE. « Et puis deuxièmement, sur les questions de société, François Fillon est beaucoup plus conservateur qu’Alain Juppé et moi je me retrouve beaucoup plus dans cette vision de la société qu’a Alain Juppé », a-t-il ajouté. Jean-François Copé, arrivé dernier de la consultation avec 0,3% des voix selon un décompte encore provisoire, a annoncé lundi qu’il soutenait désormais Alain Juppé en invoquant le passé chiraquien commun aux deux hommes et des « éléments de proximité idéologique ». « Alain Juppé est le seul à assumer clairement à la fois de recourir exclusivement aux ordonnances pour réformer la France (…) et le seul aussi à vouloir recruter massivement des policiers, des gendarmes et des magistrats », a déclaré l’ex-président de l’UMP dans une déclaration diffusée sur Facebook. Signe de son ralliement, il est annoncé mardi à un meeting d’Alain Juppé à Toulouse, en compagnie de Nathalie Kosciusko-Morizet. L’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, un des principaux soutiens du maire de Bordeaux, a estimé sur BFM TV que la primaire n’était pas jouée, malgré l’écart de près de 16 points séparant François Fillon et Alain Juppé au premier tour. « Je ne pensais pas que l’on puisse passer de 10% à 40% en si peu de temps », a-t-il dit en jugeant que cela restait « fragile ». Il a estimé qu’Alain Juppé était « le meilleur candidat » face à la présidente du Front national, que tous les sondages donnent qualifiée pour le second tour de la présidentielle. « Le programme d’Alain Juppé est faisable de A à Z. Je crois que le programme de François Fillon est un programme qu’il ne pourra pas tenir », a ajouté Jean-Pierre Raffarin. « Le débat de jeudi soir (entre les deux candidats) va être déterminant. »

0 Réponses à “Rachida Dati à la soupe”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol