Primaire: Fillon en tête, des sondages truqués

Primaire: Fillon en tête, des sondages truqués

 

Depuis plusieurs jours la guerre des sondages est déclarée. Il y a ceux qui mettent Juppé en tête de la primaire de droite et ceux qui poussent Fillon. Dernier exemple en date Selon un ultime sondage Ipsos pour Le Monde publié ce vendredi soir, François Fillon serait en tête des intentions de vote (30%) devant Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, tous deux crédités de 29%. L’écart entre les différents sondages peut atteindre 10 % en cause des sondeurs sous influence dans certains poussent leurs candidats en fonction de leurs affinités. Pas étonnant qu’Ipsos enfonce Juppé au profit de Fillon, cet  institut n’ayant jamais apprécié l’ancien premier ministre dont Jean-Marc Lech, l’ancien patron’ d’Ipsos,  disait qu’il était comparable à l’huile de foie de morue.  ). Autre élément d’explication relatif aux trucages des sondages : personne ne connaît en réalité la population qui ira voter lors des primaires de la droite, ni le nombre ni sa composition. Du coup les échantillons retenus sont illusoires. De l’aveu même des sondeurs la mare d’erreurs des sondages peut atteindre 5 à 8 %. Du coup tous les bricolages sont permis lorsqu’on n’annonce des chiffres précis  sans leur marge d’erreur. On peut s’interroger sur le bien-fondé démocratique de sondages effectués la veille d’un scrutin. Des sondages qui sont d’ailleurs interdits lors des élections générales qui concernent l’ensemble de la population. Notons enfin que le sondage Ipsos pour le monde a été réalisé auprès de 18 000 personnes dont seulement 1337 ont déclaré être certaines d’aller voter dimanche. De quoi susciter des interrogations pour ne pas parler de manipulation.

0 Réponses à “Primaire: Fillon en tête, des sondages truqués”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




bessay |
Perspectives et Alternatives |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol