Fillon : posture ou imposture ?

Fillon : posture ou imposture ?

 

 

À juste titre sans doute certains s’interrogent sur le changement de posture assez radicale de François Fillon. En effet l’ancien gaulliste de gauche plutôt mesuré pour ne pas dire effacé  à revêtu la tunique ultra libérale et  anti sociale. Peut-être conviction ou par nécessité de se distingué encore davantage de Sarkozy et de Juppé. «La cohérence, la constance et la crédibilité sont de notre côté. Fillon a le programme le plus radical mais aussi le moins réalisable. Il a longtemps prôné la suppression de 600.000 fonctionnaires, maintenant il dit 500.000 alors qu’au total il n’y aura que 570.000 fonctionnaires qui partiront à la retraite pendant le quinquennat. Sa promesse est donc impossible à réaliser», enfonce le juppéiste Pierre-Yves Bournazel. Encore plus véhément, Jean-François Copé a été l’un des premiers à se lâcher. Lundi sur BFM-TV, il lançait: «On a beaucoup parlé de Sarkozy et on a oublié un petit détail: en ce qui concerne François Fillon, cette idée d’avoir cette posture… c’est en fait une imposture!» Jeudi, dans Valeurs Actuelles, il a tapé encore plus durement: «François Fillon a fondé toute sa carrière politique sur le concept de gaullisme social, un gaullisme de gauche (…) Le même nous explique qu’il est désormais devenu ultralibéral! Pas un modèle de constance, vous en conviendez». De son côté Bruno Lemaire critique aussi la position de Fillon : «Quand je pense que certains de mes concurrents proposent une augmentation de la TVA… Eh bien ce n’est pas la peine de se débarrasser des socialistes si c’est pour faire la politique des. Socialistes et augmenter les impôts», a-t-il lâché lundi lors d’un meeting à Saint-Denis

 

0 Réponses à “Fillon : posture ou imposture ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol