Pétrole : au plus bas depuis trois mois

Pétrole : au plus bas depuis trois mois

 

Contrairement à ce que disaient les experts (souvent impliqués dans la spéculation), le pétrole ne remonte pas. Il a même tendance a nettement diminuer. Des experts qui avaient interprété  un peu vite les décisions de l’OPEP de réduire la production ;  mais les membres de l’OPEP qui ont été incapable de se mettre d’accord sur des quotas par pays. Les cours du pétrole reculaient en effet encore vendredi en fin d’échanges européens, les investisseurs délaissant la présidentielle américaine pour se focaliser à nouveau sur le risque de surproduction du marché. Vers 18h30, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 44,62 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,22 dollar par rapport à la clôture de jeudi. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » (WTI) pour le contrat de décembre cédait 1,23 dollar à 43,43 dollars. Les cours de l’or noir sont tombés vendredi à 44,19 dollars pour le Brent, au plus bas en près de trois mois, et à 43,03 dollars pour le WTI, au plus bas en près de deux mois, effaçant les gains engrangés depuis la victoire de Donald Trump aux élections présidentielles américaines qui avait dopé le goût pour le risque des investisseurs. L’accord de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) sur la production était à nouveau au coeur des préoccupations des marchés, alors que le rapport mensuel de l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) sur l’état du marché mettait en garde jeudi contre une offre excédentaire. Reste à ressentir la baisse à la pompe !

0 Réponses à “Pétrole : au plus bas depuis trois mois”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




bessay |
Perspectives et Alternatives |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol