Communistes : le PC dit non à Mélenchon

Communistes : le PC dit non à Mélenchon

 

 

Contre toute attente, les responsables communistes se sont prononcés contre l’alliance avec Mélenchon. Pourtant le secrétaire national Pierre Laurent était en faveur de cette alliance. En cause sans doute la peur des communistes de disparaître complètement dans le mouvement de Mélenchon ; lequel veut imposer une charte draconienne lors des prochaines parlementaires pour imposer une soumission totale à ses représentants. En clair le risque était de voir les communistes disparaître complètement en tant qu’organisation politique indépendante. Du coup,  il se pourrait que le parti communiste passe à nouveau des accords avec le parti socialiste dans certaines circonscriptions ce qui lui permettra à la fois de sauver les meubles et de demeurer encore pour un temps une force politique indépendante. D’une certaine manière Mélenchon par sa posture quasi stalinienne vis-à-vis de ses soutiens risque de se priver d’un apport qui lui aurait permis vraisemblablement d’être le candidat de gauche le mieux placé au premier tour des présidentielles. Les délégués nationaux du Parti communiste français se sont donc prononcés samedi contre un ralliement à la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle de 2017, rapporte le PCF sur son compte Twitter. La conférence nationale du PCF, qui se réunissait samedi à Paris, devait choisir entre deux options: soutenir le cofondateur du Parti de gauche ou présenter un candidat communiste. L’option du soutien à Jean-Luc Mélenchon a recueilli 44,31% des voix des délégués, contre 53,69% des voix pour l’option d’une candidature indépendante. Cet avis devra désormais être entériné dans les fédérations par les militants du parti. Vendredi, le secrétaire national du Parti communiste français, Pierre Laurent, avait laissé entendre qu’il privilégiait l’option Mélenchon, jugeant celle d’une candidature autonome « peu crédible ». Au-delà des présidentielles se posent surtout la question des alliances du parti communiste dans un premier temps au Parlement et tard dans les sélections locales. Or il est clair que Mélenchon ne dispose pas sur le terrain d’une implantation suffisamment ancrée et dense.

0 Réponses à “Communistes : le PC dit non à Mélenchon”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




bessay |
Perspectives et Alternatives |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol