Pétrole : encore la baisse

Pétrole : encore la baisse

 

 

Contrairement à l’avis  plupart des experts donc beaucoup impliqués dans la spéculation,  le pétrole ne remonte pas de manière significative. Au contraire il baisse même encore. On avait un peu trop vite imaginé que l’accord de l’OPEP sur le figeage de la production aurait les conséquences sur la remontée des cours. C’était oublier deux choses fondamentales,  le figeage prévu par l’OPEP est au niveau de la production actuelle, production déjà excédentaire. Deuxièmement il faut prendre en compte les perspectives de la croissance de l’économie mondiale qui sera en retrait en 2017. Enfin et surtout si les pays de l’OPEP se sont mis d’accord sur un principe ils n’ont pas encore été capables de le finaliser en indiquant la production maximale à ne pas dépasser par pays. Or on saiat  que nombre de pays émergeant sont financièrement  étranglés par la baisse des cours.  Les cours du pétrole ont donc encore  baissé mercredi au plus bas depuis plus d’un mois, poursuivant une très mauvaise semaine face à de multiples signes d’une offre jugée trop élevée, aux Etats-Unis comme dans l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Le prix du baril de « light sweet crude » (WTI), référence américaine du brut, a perdu 1,33 dollar, à 45,34 dollars, pour le contrat en livraison en décembre sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), terminant pour la troisième séance de suite au plus bas depuis la fin septembre. A Londres, son équivalent européen, le cours du baril de Brent de la mer du Nord a reculé de 1,28 dollar, à 46,86 dollars, pour le contrat en livraison en janvier sur l’International Exchange (ICE), là aussi au plus bas depuis plus d’un mois. Si le marché a si lourdement baissé mercredi, « c’est à cause de la plus importante hausse hebdomadaire des stocks américains de brut depuis 1982″, a mis en avant Andy Lipow, de Lipow Oil Associates. Alors que les réserves américaines de brut n’avaient presque enregistré que des semaines de baisse depuis deux mois, surprenant régulièrement les analystes, le département de l’Energie (DoE) a brusquement ramené les investisseurs à la réalité en faisant état d’un bond de quasiment 15 millions de barils.

0 Réponses à “Pétrole : encore la baisse”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol