La Fed : hausse ou pas hausse des taux ?

La Fed : hausse ou pas hausse des taux ?

 

 

C’est la question rituelle lors de chaque réunion de la Banque centrale américaine qui régulièrement choisit le statu quo en indiquant toutefois qu’une hausse des taux est  probable dans les mois à venir. La preuve en tout cas que la Fed n’est pas rassurée d’abord par un environnement politique assez délétère de la campagne électorale américaine en particulier depuis la remontée de Trump dans les sondages. La seconde inquiétude provient du tassement prévisible de la croissance internationale en 2017. Enfin si la croissance américaine enregistrée au troisième trimestre s’inscrit en rythme annuel dans une progression de 2,9 %, elle pourrait bien être affectée par la chute brutale des immatriculations automobiles en octobre (-6 %).  La Réserve fédérale américaine a laissé sa politique monétaire inchangée mercredi, à six jours de l’élection présidentielle, mais elle a laissé entendre qu’une hausse de taux était probable le mois prochain face aux signes d’amélioration de la conjoncture et de remontée de l’inflation. Dans son communiqué, le comité de politique monétaire (FOMC) de la banque centrale estime que l’économie s’est renforcée et que le marché du travail reste solide, et il exprime un optimisme accru sur la capacité de l’inflation à atteindre son objectif de 2%. « Le comité juge que les arguments en faveur d’un relèvement du taux des fonds fédéraux ont continué de se renforcer mais il a décidé, pour l’instant, d’attendre de nouvelles preuves des progrès continus vers ses objectifs », dit le texte publié à l’issue de deux jours de débats. « (La Fed) va toujours dans le sens d’une hausse en décembre, sauf qu’elle ne s’engage pas à l’avance », a commenté John Canally, économiste de LPL Financial, notant que la possibilité d’une hausse de taux « lors de la prochaine réunion » n’est pas spécifiquement mentionnée dans le communiqué alors que c’était le cas à la même époque l’an dernier. « Il y a l’incertitude électorale en plus de l’incertitude sur la Fed », a-t-il ajouté. La confiance accrue de la banque centrale dans la remontée de l’inflation est perceptible dans le passage du communiqué qui note que « l’inflation a augmenté quelque peu par rapport au début de l’année » et dans la disparition du texte de la référence au fait que la hausse des prix devrait rester faible à court terme. L’objectif de taux des fonds fédéraux (« fed funds ») reste donc fixé dans une fourchette de 0,25% à 0,50%, un niveau qui n’a pas été modifié depuis que la Fed l’a relevé d’un quart de point en décembre dernier, le premier resserrement de sa politique depuis près de dix ans.

(Avec Reuters)

0 Réponses à “La Fed : hausse ou pas hausse des taux ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol