Des bonbons cancérigènes

Des bonbons cancérigènes

D’après France info qui rend compte d’une étude «  d ’agir pour l’environnement »  les bonbons et autres friandises pourraient être cancérigènes du fait de la présence d’un additif : E 271.  Cet  additif vise à rendre les aliments plus blancs ou plus brillants, et est allié à d’autres colorants pour décliner une palette de couleurs. Agir pour l’Environnement a mené l’enquête dans quinze enseignes de supermarchés et a identifié ce E171 dans des produits très prisés des enfants : Têtes brûlées, Malabar Skittles, gâteaux LU, chocolat Milka et autres M&M’s. L’E 271 qui contient des  nanoparticules de dioxyde de titane  peuvent franchir les barrières de l’intestin, voire du cerveau ou encore des reins et se répandre dans le corps. Pour l’heure, le dioxyde de titane est classé cancérigène « probable si inhalé » par le Centre international de recherche sur le cancer. Cette présence de E171 dans cette centaine de sucreries est tout à fait autorisée. L’Agence européenne de sécurité des aliments vient en effet, en septembre dernier, de renouveler l’autorisation de cet additif. Elle considère que les données disponibles sur le E171 dans les aliments ne font pas de lien direct avec un danger établi pour les consommateurs. (France info)

 

0 Réponses à “Des bonbons cancérigènes”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol