i Télé : la chute

i Télé : la chute

En 7 jours de grève, la part d’audience de I télé chute de 0,8 à 0,5% soit 38 000 téléspectateurs. Depuis une semaine, iTélé,  chaîne d’information en continu du groupe Canal+, s’enlise dans le plus long conflit social depuis sa création. En désaccord avec la direction, les salariés se sont mis en grève en laissant à la chaîne le soin de combler le vide par des rediffusions en boucle. La sanction est sans appel coté audiences. L’arrivée de Jean-Marc Morandini et de son Morandini Live n’y aura rien changé. Si l’animateur se vantait de doubler les audiences de la chaine dès le premier numéro, les jours suivants l’ont fait mentir. Si la curiosité a attiré plus de 100.000 téléspectateurs lundi 17 octobre,  ils n’étaient plus que 58.000 le lendemain. Cette désertion d’iTélé profite aux chaînes concurrentes. LCI s’offre un record depuis son passage en gratuit en atteignant 0,5% de part d’audiences. Elle passe même devant la chaîne de Canal+. Pour BFMTV, le leader de l’info en continu, l’audience grimpe également en passant de 2,2 % à 2,4%  avec un pic à 2,7 jeudi 20 octobre. La dernière-née, franceinfo, ne profite pas de la grève iTélé et affiche un habituel 0,2% de part d’audiences.

0 Réponses à “i Télé : la chute”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol