« Non à la laïcité revancharde »(Macron)

« Non à la laïcité revancharde »(Macron)

 

Macon n’a pas totalement tort  quand il critique la laïcité revancharde de certains, il vise nombre de responsables socialistes. Des responsables qui souvent confondent de laïcité et l’anticléricalisme. De fait  la laïcité ne doit pas être mise en concurrence avec les religions mais se placer au-dessus pour assurer à chacun la liberté de croire ou de ne pas croire. Du coup, l’État n’a pas à s’immiscer dans le fonctionnement interne des religions encore moins dans les doctrines et les pratiques. L’État doit être garant tout autant des devoirs que des libertés dans l’espace public. Inversement les religions relèvent de la sphère privée et ne peuvent envahir l’espace public. Macron considère justement que la tâche régalienne de l’État doit consister à veiller à ce que tous croyants ou non respecte les valeurs et les lois de la république. « C’est très important de faire respecter la neutralité du service public. La religion ne peut pas être présente à l’école », juge Emmanuel Macron dans un débat avec le journaliste Jean-François Kahn retranscrit dans Marianne. « Toutefois, j’entends peu de gens émus lorsque les conséquences de ce débat envoient de plus en plus d’enfants dans des écoles confessionnelles qui leur enseignent la haine de la République, professent des enseignements essentiellement en arabe ou, ailleurs, enseignent la Torah plus que les savoirs fondamentaux », ajoute-t-il. « Quand certains réclament des menus dans les écoles sans aucun accommodement et veulent que tous les enfants mangent du porc, ils pratiquent une laïcité revancharde dangereuse », estime l’ancien ministre. « Au titre d’une laïcité revancharde, on en vient à sortir des citoyens des lieux de la République et à les confiner à l’écart, sans enrayer la montée du fondamentalisme, ni conforter la laïcité », met en garde Emmanuel Macron. Et d’ajouter : « dans sa conscience profonde, je pense qu’un catholique pratiquant peut considérer que les lois de la religion dépassent les lois de la République. Simplement, à chaque instant où il est dans le champ public, les lois de la République prévalent sur les lois religieuses. »(Avec Reuters)

0 Réponses à “« Non à la laïcité revancharde »(Macron)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol