Indemnisation chômage : Sarkozy se plante

Indemnisation chômage : Sarkozy se plante

Sur le chômage comme sur le reste Sarko proposent des mesures radicales : il faut plafonner les indemnités chômage et mettre en place un système plus dégressif des indemnités. Or Sarko se plante car en moyenne le montant de l’indemnité est d’environ 1000 €, pas vraiment de quoi faire une fortune. En outre en moyenne toujours l’indemnisation dure 10 mois. Par ailleurs plafonner les indemnités entraînerait aussi un plafonnement des cotisations et une détérioration des comptes de l’Unedic. La vraie réforme qui aurait un impact sur la situation financière de l’Unedic consisterait à agir sur les contrats courts qui plombent les comptes de l’assurance-chômage, Nicolas Sarkozy invité jeudi 15 septembre sur France 2 pour la première « L’Emission politique » estime à 2 milliards d’euros le montant épargné en cas de retour à la dégressivité. Et l’ancien chef d’Etat de préciser « ce sera moins 20% au bout de 12 mois d’indemnisation et encore moins 20% après 18 mois. Si on ne fait rien la dette de l’assurance chômage atteindra 35 milliards d’euros l’année prochaine, soit une année de cotisation ». Un chiffrage de coin de table de bistrot. Selon les dernières données fournies par l’Unedic. En décembre 2015, 2,8 millions d’allocataires sont indemnisés par l’Assurance chômage, soit… 43% des demandeurs d’emploi. Quant au montant moyen de l’allocation perçue, il atteint 1.058 euros net par mois à la fin 2015. Dans le détail, 95% perçoivent moins de 1.970 euros net et 50% moins de 970 euros net. Quant à la fameuse allocation maximale de 6.750 euros net par mois, elle est perçue par… environ 500 allocataires, soit… 0,02% des bénéficiaires et représente 0,27% des dépenses d’allocation. Par ailleurs, selon l’Unedic, la durée moyenne d’indemnisation n’était que de 10 mois en 2015… Et 70% des allocataires sortant d’indemnisation ont été indemnisés moins d’un an. En outre, seuls 35% des allocataires sont arrivés à la fin de leur droit. Dès lors, on peut s’interroger sur l’utilité de la dégressivité des allocations. Il serait nettement plus utile de se pencher sur la question des contrats courts qui pèse terriblement sur les finances de l’assurance chômage. 39% des allocataires de l’assurance chômage le sont à la suite de la fin d’un CDD.

0 Réponses à “Indemnisation chômage : Sarkozy se plante”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol