Faut-il une loi pour interdire le burkini ?

Faut-il une loi pour interdire le burkini ?

 

Une affaire qui taraude aussi bien le monde médiatique mais surtout politique depuis plusieurs semaines et qui revient encore à l’actualité avec la décision du tribunal administratif de Sisco en Corse. Une décision qui valide l’arrêté municipal interdisant le maillot total. Notons d’abord que les mœurs ont beaucoup évolué en une centaine d’années puisqu’au début du siècle dernier les rares baigneuses dissimulaient la plus grande partie de leur corps. La problématique vestimentaire n’est donc pas tellement religieuse mais peut-être simplement sociétale.  Au lieu de vouloir réglementer les religions  -car le règlement à caractère répressif est souvent détestable- peut-être serait-il souhaitable mais de fortement encourager  le respect des coutumes  qui constituent le ciment de la société. Or force est de constater que ce ciment ne cesse de ce lézarder voir de disparaître. On ne peut reprocher aux musulmans de se singulariser dans l’espace public et dans le même temps tolérer le laxisme total vis-à-vis des règles les plus élémentaires qui rendent possible voire agréable la vie en commun. Si le Burkini  ou le voile doit être condamné c’est davantage parce qu’il constitue un outrage aux usages que pour des motifs religieux. De ce point de vue peu de gens s’étonnent  qu’on ne dise plus bonjour ou merci. Dans les magasins à taille humaine, chez le médecin, chez le coiffeur ou l’épicier par exemple,  on entre désormais comme dans une étable. Le personnage entrant qui salue surprend, au mieux reçoit en échange une indifférence totale. Or ces gestes de civilité sont à la  base même des usages qui permettent aux humains de cohabiter harmonieusement.  La politesse est  l’expression la plus sophistiquée pour mériter l’admission dans un groupe connu ou inconnu. De la même manière qu’on avait l’habitude de retirer sa coiffure avant d’entrer dans un espace clos, dans une boutique, chez un tiers ou encore à l’école. La casquette est par exemple aujourd’hui sans doute collée à la chevelure puisque rares sont ceux qui osent la retirer en public. Certes la société progresse dans de nombreux domaines économique, social, environnemental, scientifique mais sur le strict plan sociétal ordinaire, c’est-à-dire la vie de tous les jours, elle ne semble guère faire preuve d’avancées. L’affaire n’est pas une question d’âge ou de situation sociale. Il y a plus de 50 ans que le processus de dégradation de l’usage de la politesse est en route. La tolérance à engendré le laxisme, lequel a débouché sur l’indifférence puis à favorisé le mépris et parfois la haine. Le voile, le chapeau ou le burkini  sont à traiter de même façon, ils doivent se retirer en public par respect pour les autres. Une manière de se conformer aux usages qui font l’harmonie entre les composantes d’un même groupe ou d’une même société. En confondant souvent tolérance, liberté et laxisme, la société française elle-même a largement nourri la destruction du ciment favorisant l’harmonie entre les individus, entre les groupes. Du coup chaque groupe reconstitue ses propres codes  de vie commune le plus souvent au mépris de celui des deux autres. Et beaucoup d’individus manifestent une indifférence total à l’égard de toute règle ne serait-ce que dans le domaine de la politesse. L’exemple le plus caricatural et le plus dramatique étant celui des comportements dans les zones de non-droit.

0 Réponses à “Faut-il une loi pour interdire le burkini ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol