Croissance : la consommation se tasse en Europe

Croissance : la consommation se tasse en Europe

La faiblesse de la croissance en Europe provient notamment du  tassement mondial de l’activité qui freine les exportations. Du coup la relève doit être prise par la consommation d’autant que les investissements demeurent relativement atones. Malheureusement cette consommation a tendance à stagner en Europe. Du coup il ne faut pas s’étonner de la mollesse de la croissance. Selon l’institut Nielsen, qui a rendu mercredi les résultats pour le deuxième trimestre 2016, les ventes en volume ont stagné à + 0,1 % sur une année glissante, avec de fortes disparités selon les pays. Ainsi, elles grimpent de 2,1 % en Italie et de 1,7 % en Espagne. Mais, en France, elles ne s’élèvent que de + 0,3 %, et elles régressent même de 0,6 % en Allemagne et de 1,1 % au Royaume-Uni. «Deux facteurs peuvent expliquer cette mauvaise performance historique en Europe», détaille Jean Jacques Vandenheede, directeur du secteur de la distribution chez Nielsen Europe. Tout d’abord le décalage de la date de Pâques: cette période qui se traduit par un pic dans la distribution alimentaire a été comptabilisée dès le premier trimestre cette année alors qu’il comptait au deuxième l’an dernier. «Surtout, de façon plus significative, il résulte de l’impact de la très faible croissance en France et en Allemagne Cependant, sous l’effet d’une hausse des prix de 0,7 % en moyenne sur une année en Europe, le chiffre d’affaires total à la sortie des caisses de magasins progresse tout de même de + 0,8 %. Inflation et conjoncture obligent, les prix ont évolué différemment en valeur. Ainsi, en Turquie, la consommation en valeur a grimpé de 8,9 %. Dans une moindre mesure, en Suède et en Norvège, le chiffre d’affaires a progressé de 3,5 % et 3,2 %. Au Royaume-Uni, où la guerre des prix entre les enseignes de distribution fait rage entre le géant Tesco et ses agressifs concurrents, la baisse des prix de 0,5 % n’a pas suffi à stimuler les ventes en volume (- 1,1 %), victimes de l’attentisme du Brexit. Quant à la France, elle affiche sur l’année une timide croissance des ventes, volume et valeur combinés, de 0,5 %. Pas de quoi relancer la tant attendue croissance économique.

(Avec AFP)

 

0 Réponses à “Croissance : la consommation se tasse en Europe”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol