« Briser le christianisme » (Daech)

« Briser le christianisme » (Daech)

 

Avec près de 1000 ans  de retard (par rapport à la croisade chrétienne), Daech lance sa croisade contre le christianisme. L’appel lancé dans le magazine de propagande de l’État islamique témoigne de l’indigence théologique de l’islamisme radical et du discours simplificateur et barbare à usage des esprits psychologiquement perturbés des candidats occidentaux au djihad. Une  sorte de charabia religieux pour justifier la haine, la violence et le projet fou des nazis du XXIe siècle. Bref, surtout de la propagande politique d’autant plus brutale que Daech sur le terrain du Moyen-Orient se trouve de plus en plus acculé. «Break the cross» (Briser la croix): c’est avec ce slogan sans appel que Dabiq, le magazine de propagande de l’État islamique en anglais, illustre son numéro 15 spécialement consacré aux chrétiens. Quelques jours seulement aprèsl’assassinat du père Jacques Hamel, Daech revient sur les raisons de sa haine envers les chrétiens, aussi surnommés «croisés». Déjà, dans le numéro 4 de Dabiq, intitulé «la croisade ratée», les djihadistes mettaient en une image du Vatican surmontée par le drapeau noir de Daech, affirmant leur volonté de s’en prendre à Rome. Mais là, la propagande de Daech va plus loin, développant longuement ses griefs envers le christianisme. «Entre la sortie de ce numéro et le prochain massacre qui sera exécuté par un des soldats cachés du Califat, les Croisés peuvent lire pourquoi les Musulmans les haïssent et les combattent et pourquoi les païens Chrétiens devraient briser leurs croix» écrivent les djihadistes. Un article extrêmement détaillé et exceptionnellement long (17 pages), citant aussi bien les Actes des apôtres que les Évangiles et le Coran, entreprend de démontrer l’inanité du christianisme par rapport à l’islam, par un argumentaire historique et théologique. L’État islamique y dresse la généalogie du christianisme décrit comme un «paganisme» à cause de la Trinité, considérée par les islamistes comme contraire au principe du monothéisme. Cette critique se termine par un appel menaçant aux «peuples du livre» à rejoindre la religion musulmane. Dans un texte intitulé «Pourquoi nous vous haïssons et nous vous combattons», les djihadistes détaillent les six raisons majeures pour lesquelles ils détestent l’Occident. La première raison invoquée est le christianisme, qualifié de «mécréance»: «Vous rejetez l’unicité d’Allah, vous blasphémez contre lui en affirmant qu’il a eu un fils.» «Nous avons pour ordre de combattre les mécréants jusqu’à ce qu’ils se soumettent à l’autorité de l’Islam, ou bien en se convertissant à l’islam, ou bien en payant la jizyah [NDLR: impôt prescrit dans le monde musulman collecté chez les dhimmis, les hommes non-musulmans] – pour ceux qui ont cette option – et en vivant dans l’humiliation sous la loi des musulmans.» La deuxième raison est la laïcité et les «valeurs libérales», la troisième raison, l’athéisme des sociétés occidentales.  Un document d’une violence extrême qui témoigne de la pauvreté intellectuelle de l’État islamique et du dérèglement mental de ses responsables. Dabiq est le principal support de propagande de l’Etat islamique à destination des djihadistes occidentaux. Daech s’en sert principalement pour faire des appels à rejoindre le califat ou bien à pousser ceux qui ne peuvent pas partir à passer à l’acte là où ils se trouvent.

 

(Avec le Figaro)

0 Réponses à “« Briser le christianisme » (Daech)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol