Hausse du chômage

Hausse  du chômage

 

Une hausse du chômage cohérent avec le tassement de la croissance économique. Après l’embellie de l’activité économique au premier trimestre (plus 0,6 %), le PIB n’aura enregistré qu’une progression de 0,2 % au second trimestre. Du coup mécaniquement le chômage progresse. Compte tenu du brexit,  il est vraisemblable que la croissance ne connaîtra qu’une hausse de l’ordre de 1,2 % en 2016 soit un niveau insuffisant pour réduire le chômage La remontée du chômage amorcée en mai après deux mois de baisse s’est donc prolongée en juin en France sous l’effet d’une hausse sensible du nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans, selon les chiffres publiés mardi par le ministère du Travail. Le nombre de demandeurs de catégorie A (sans aucune activité) a ainsi progressé de 0,2% le mois dernier pour atteindre 3.525.700, soit 5.400 de plus qu’à fin mai. En ajoutant les catégories B et C (personnes exerçant une activité réduite), le nombre d’inscrits à Pôle emploi a augmenté de 0,1%, soit 6.300 personnes de plus en un mois, à 5.434.600 (5.733.900 en incluant les départements d’Outre-mer). Sur un an, les demandeurs de catégorie A sont en recul de 0,7% mais ceux des catégories A, B et C augmentent de 0,9%. La hausse de juin est due pour l’essentiel aux moins de 25 ans, catégorie dont les demandeurs d’emploi progressent de 0,8% à 511.400, un plus haut de quatre mois. Le nombre de chômeurs reste stable chez les 25-49 ans et augmente de 0,2% chez les 50 ans et plus. Sur un an, le total de jeunes chômeurs recule encore de 5,7% et celui des 25-49 ans de 1,2%, alors qu’il augmente de 3,8% chez les seniors. Le nombre de chômeurs inscrits depuis plus d’un an à Pôle emploi, considérés comme chômeurs de longue durée, s’inscrit en baisse de 0,9% en juin, à 2.429.200, au plus bas depuis septembre 2015. Mais il s’accroît encore de 2,3% par rapport à un an plus tôt. Leur proportion dans le nombre total de chômeurs diminue de 0,5 point à 44,7%. Sur les trois mois à fin juin, les entrées à Pôle emploi ont bondi de 8,2% par rapport aux trois mois précédents, à 550.700 en moyenne, en raison notamment d’une forte hausse (+15,5%) des fins de mission d’intérim avant l’été. Dans le même temps, les sorties de Pôle emploi ont progressé de 8,1%, avec un niveau toujours élevé de radiations administratives (+17,4%) et d’entrées en stage (+53,5%).

(Avec Reuters)

0 Réponses à “Hausse du chômage”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol