Automobile: hausse en Europe, baisse au Royaume-Uni

Automobile: hausse en Europe baisse au Royaume-Uni

 

 

Peut-être l’une des premières conséquences du brexit  avec cette baisse des ventes d’automobiles au Royaume-Uni, une baisse de 0,8 % en juin alors que les ventes des 27 autres pays de l’union européenne progressent de près de 7 %. Sans doute le résultat d’un attentisme de la part des consommateurs britanniques

. En juin, les immatriculations dans les vingt-sept pays de l’Union européenne ont progressé de 6,9 %, à 1,46 million de véhicules. Ce niveau marque cependant un ralentissement, puisque la croissance sur les six premiers mois de l’année atteint 9,4 %, avec 7,84 millions d’unités! Sur le plan géographique, c’est le Royaume-Uni qui marque le pas, avec un repli des immatriculations de 0,8 % en juin. La baisse est légère mais symbolique puisqu’il s’agit de la première sur les six premiers mois de l’année. Sur six mois, les immatriculations restent en hausse, de 3,2 %. Difficile de ne pas voir dans ce repli les conséquences du Brexit. Le vote, où les électeurs britanniques ont fait part de leur volonté de quitter l’Union européenne, a eu lieu le 23 juin, en fin de période, donc. Néanmoins, la perspective de ce vote a sans doute provoqué un certain attentisme. Il faudra attendre les chiffres de juillet pour avoir une confirmation de l’impact du Brexit sur le marché automobile.

Les immatriculations en juin des autres grands pays sont, elles, bien orientées. La croissance est modeste en France (+ 0,8 %). Plus importante en Allemagne (+ 8,3 %), en Espagne (+ 11,2 %) et en Italie (+ 11,9 %). Au niveau des constructeurs, le marché reste dominé par le groupe Volkswagen, avec 23,7 % de part de marché en Europe sur six mois. La marque Volkswagen, toujours marquée par le scandale du diesel truqué, ne progresse que de 0,8 %. Un niveau bien inférieur au marché. En revanche, Audi (+ 11,2 %) ou Skoda (+ 10 %) sont en forme. PSA reste le deuxième constructeur européen, avec 10,4 % des ventes de voitures en Europe. Il est cependant talonné par Renault, qui affiche 10,3 % de parts de marché sur six mois. La dynamique est bien différente entre PSA (- 0,6 % en juin) et Renault (+ 20,2 %)! Les deux français sont suivis par Ford (7,1 %), Fiat Chrysler Automobiles (6,9 %) et Opel (6,8 %).

 

0 Réponses à “Automobile: hausse en Europe, baisse au Royaume-Uni”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol