Brexit : pas de nouveau référendum

Brexit : pas de nouveau référendum

 

 

 

Le gouvernement britannique a sans doute voulu éviter de s’enfoncer dans un plus grand ridicule démocratique en déclarant samedi qu’un éventuel référendum n’était pas envisageable. Cela aurait  constitué une nouvelle insulte grave à la démocratie. On objectera cependant que dans plusieurs pays on a pu s’asseoir sans grand état d’âme sur des consultations de ce type lorsque le résultat n’était pas conforme à ce qu’on attendait. Précisément là la ficelle aurait été un peu grosse. Il est d’ailleurs vraisemblable qu’on hésitera ici ou là à utiliser l’arme nucléaire que constitue le référendum. Cela d’autant plus qu’on sait très bien que les populations en profitent  pour exprimer tous les mécontentements y compris les plus contradictoires. De leur côté, les parties politiques savent user de toutes les démagogies pour encourager ces contradictions. Ce qui est le plus prévisible désormais en Grande-Bretagne se sont les élections générales. Des élections générales qui seront possibles avec le départ de  la plupart des leaders politiques britanniques largement responsables de cette caricature démocratique qu’a constitué le référendum. De nouvelles élections, un nouveau gouvernement rendront sans doute possible un accord plus rapide entre la Grande-Bretagne et l’union européenne. Le gouvernement britannique a don  exclu samedi la tenue d’un nouveau référendum sur l’appartenance à l’Union européenne, malgré les 4,1 millions de signatures recueillies en ce sens dans le cadre d’une pétition en ligne. Les Britanniques se sont prononcés à 52% contre 48 – soit 17,4 millions de voix contre 16,1 – pour la sortie de l’UE, le 23 juin. La plupart des responsables politiques se sont engagés à respecter ce choix, mais certains partisans du maintien ont du mal à l’accepter. La pétition invitait le gouvernement « à adopter une règle selon laquelle un nouveau référendum doit être organisé si le vote en faveur du maintien ou de la sortie n’atteint pas 60% et que la participation est inférieure à 75% ». « Le Premier ministre et le gouvernement ont clairement indiqué qu’il s’agissait d’un vote unique pour toute une génération et, comme l’a dit le Premier ministre, la décision doit être respectée », souligne samedi le ministère des Affaires étrangères. « Nous devons désormais nous préparer au processus de sortie de l’UE et le gouvernement est déterminé à obtenir les meilleures conditions possibles pour les Britanniques », ajoute-t-il.

(Avec Reuters)

0 Réponses à “Brexit : pas de nouveau référendum”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol