Brexit : Cameron et les britanniques pas pressés de quitter l’Europe

brexit : Cameron et les britanniques pas pressés de quitter l’Europe

 

Après sa terrible erreur,  le Premier ministre britannique se montre peu pressé de quitter l’Europe. Pour preuve d’abord il considère que ce n’est pas à lui de négocier cette séparation. Deuxièmement il ne prévoit pas son remplacement avant l’automne. Troisièmement il affirme qu’il est impossible de prévoir un calendrier pour déterminer les conditions du divorce avec l’union économique à noter aussi que ce peu d’empressement est également partagé son possible successeur à savoir Boris Johnson qui lui a milité en faveur du brexit et qui pourtant affirme que le brexit  ne modifiera pas les relations commerciales avec l’union européenne. Bref on sent  très nettement que les vont désormais jouer la montre pour essayer de négocier un statut le plus proche possible de celui qu’ils  occupaient dans l’union européenne. L’objectif est évidemment pour les partisans du brexit  de montrer que le départ de l’union européenne ne change rien sur le plan économique pour la Grande-Bretagne. Un calcul sans doute hasardeux car si l’Europe devait accorder un statut très spécifique au Royaume-Uni qu’on pourrait résumer avec un pied dedans un pied dehors, il est alors fort  prévisible que d’autres pays s’engageraient ainsi dans la brèche du désengagement vis-à-vis de l’union en conservant cependant tous les avantages des membres. David Cameron a donc déclaré mardi soir à Bruxelles que le Royaume-Uni n’avait pas l’intention de « tourner le dos à l’Europe » en dépit de sa décision de quitter l’Union européenne, décision dont il a confirmé qu’il laisserait le soin à son successeur de la mettre en œuvre. Au terme d’une réunion avec les 27 autres membres de l’Union, le Premier ministre  David Cameron a ajouté que son pays avait pour projet de trouver la meilleure forme de partenariat possible avec l’Union européenne, reconnaissant toutefois qu’il est impossible d’avoir « tous les bénéfices sans coûts », contrairement à ce qu’a laissé entendre Boris Johnson, le chef de file du camp du « Leave ». Le Premier ministre a répété qu’il laisserait le soin à son successeur au 10, Downing Street d’invoquer l’article 50 du traité européen de Lisbonne, qui déclenchera le processus de négociations formelles, et insisté sur le fait qu’il n’était pas possible, à ses yeux, de fixer un calendrier pour cela. « Le sentiment largement dominant au sein de l’UE est (…) que la Grande-Bretagne a besoin de temps », a-t-il assuré, en dépit des appels répétés des dirigeants européens à une action rapide de Londres.

(Avec Reuters)

0 Réponses à “Brexit : Cameron et les britanniques pas pressés de quitter l’Europe”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol