Grève à Air France : ce n’est pas négociable (PDG)

Grève à Air France : ce n’est pas négociable (PDG)

Sans doute encore une grève de trop pour les syndicats corporatistes des pilotes d’Air France qui veulent tout à la fois : maintenir leurs conditions de travail actuelles, augmenter encore leur rémunération, davantage d’activités en France et davantage d’effectifs encore. Tout cela alors que la compagnie est déjà affectée par un manque de compétitivité chronique (avec aussi une qualité très moyenne). Mais les syndicats de pilotes parmi les mieux payés au monde ont des difficultés à comprendre la problématique économique avec de tels avantages sociaux, il s’étonne que le groupe Air France KLM privilégie le développement de la compagnie néerlandaise. Toutes ses contradictions ne sont évidemment pas négociables. Notons que certains pilotes s’interrogent aussi sur leur opportunité puisque 25 % seulement sont en grève. Le PDG d’Air France Frédéric Gagey, affirme ce samedi depuis l’aéroport de Roissy qu’il « ne peut pas négocier l’innégociable: « On ne peut pas à la fois demander de la croissance, une augmentation salariale – on a entendu 11% sur trois ans pendant les négociations – demander une augmentation des salaires d’une de nos filiales, et puis dire ‘de la croissance coûte que coûte’. Ce sont des questions sérieuses, qu’on est prêt à aborder, mais je ne peux pas négocier l’innégociable, prendre des engagements sur cinq ans pendant un préavis. Ce serait irresponsable » affirme le dirigeant d’Air France au micro de France Info.  Interrogé sur le dialogue social dans l’entreprise, qualifié de « désolant » par le SNPL, principal syndicat de pilotes, Frédric Gagey se défend : « Le SNPL porte le qualificatif qu’il souhaite sur le dialogue social. Quand le président d’une compagnie passe douze heures avec la direction du SNPL, quand, le lendemain, il passe huit heures avec eux, quand on envoie deux propositions, je ne pense pas que ce soit exactement le descriptif. » Le SNPL et le Spaf appellent à la grève jusqu’à mardi : ils s’opposent à une baisse des salaires et réclament des garanties sur l’avenir de leur compagnie, menacée selon eux par le développement des autres filiales du groupe Air France-KLM.

 

(Avec France info)

0 Réponses à “Grève à Air France : ce n’est pas négociable (PDG)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol