Après les attentats, les inondations, les grèves, les Holigans !

Après les attentats, les inondations, les grèves, les Holigans !

 

Acharnement du hasard ou imprévoyance en tout cas la France ne cesse de cumuler des perturbations de tous ordres. Il y a d’abord eu évidemment les terribles attentats de novembre peut-être difficilement prévisibles mais qui ont permis de montrer les failles de nos services de renseignement tant au plan français qu’au plan européen. Ensuite des grèves certes ultra minoritaire mais qui ont créé des dysfonctionnements et de la gêne tant pour les juges que pour les deux entreprises. Des grèves qui traînent depuis trois mois et surtout le faite de secteurs qui ne sont absolument pas concernés par la loi. Une sorte de chienlit qui affecte l’économie et l’image de la France (témoin les retombées très négatives sur les activités touristiques par exemple). À cela se sont ajoutés les dégâts causés par les inondations elles aussi déclarées imprévisibles alors qu’elles sont largement liées à l’urbanisation, au bétonnage des seuls, à l’agriculture industrielle et au réchauffement climatique. Dernier événement en date parmi les mauvaises nouvelles la fête de l’euro gâché par les polygames dans plusieurs villes notamment à Marseille qui a connu une véritable guérilla entre supporters fous. Un événement sans doute aussi encore imprévisible alors qu’on pouvait parfaitement interdire l’accès en France assez les individus clairement identifiés et qui sont pour l’essentiel interdit de stade dans leur propre pays. A l’approche du coup d’envoi d’Angleterre-Russie, de nouveaux incidents ont éclaté samedi sur le Vieux-Port à Marseille où étaient rassemblés plusieurs centaines de supporters avant ce match de l’Euro 2016.  Cette série d’affrontements a fait 35 blessés. Un Anglais se trouvait samedi entre la vie et la mort, selon les marins-pompiers, qui ont aussi dénombré trois personnes considérées comme « grièvement blessées ». Le supporter anglais le plus gravement touché a reçu, vers 17h30, « des coups de barre de fer, vraisemblablement à la tête », a rapporté une source policière. Un CRS a tenté de le ranimer sur place avant qu’il ne soit évacué vers un hôpital, a-t-elle ajouté. Son pronostic vital est engagé, a complété le préfet de police des Bouches-du-Rhône Laurent Nunez. Le pronostic vital des trois autres blessés graves n’était pas engagé. « La police est intervenue sur une rixe qui opposait des supporters anglais, russes et français dans le secteur du Vieux-Port. C’était impressionnant mais le calme est revenu en quelques minutes « , a déclaré à l’AFP le préfet de police. La police – quelque 250 policiers et gendarmes – a fait usage de gaz lacrymogènes et les supporters sont partis en courant dans les rues avoisinantes, certains continuant à se battre entre eux, en s’arrachant leur T-shirt et en brisant des bouteilles de bière, a constaté l’AFP. La plupart avaient une bouteille à la main, certains des packs entiers.

0 Réponses à “Après les attentats, les inondations, les grèves, les Holigans !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol