Actionnariat Orange : Hollande contredit Macron

Actionnariat Orange : Hollande contredit Macron

 

 

 

Alors que Macron affirmait récemment que l’État n’avait pas vocation à toujours rester au capital d’Orange, Hollande, lui, a déclaré que la présence de l’État était nécessaire. L’Etat français entend rester l’un des principaux actionnaires de l’opérateur historique Orange dont il contrôle 23% du capital, a déclaré mercredi le président François Hollande. Les pouvoirs publics ont assuré à plusieurs reprises vouloir conserver une minorité de blocage au sein de l’ancien monopole des télécommunications, où l’Etat dispose de trois représentants au conseil d’administration. Le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, a toutefois déclaré fin mai que l’Etat n’avait pas vocation à rester de manière pérenne au capital, avant d’ajouter toutefois qu’un désengagement ne se ferait pas dans l’immédiat. « L’Etat est un des principaux actionnaires d’Orange et entend le rester parce que nous considérons qu’il est nécessaire pour l’entreprise qu’il y ait cet actionnariat public, même s’il y a une diversité dans le capital », a déclaré François Hollande à l’occasion de l’inauguration du nouveau site de l’opérateur dédié à l’innovation et la recherche à Chatillon, dans les Hauts-de-Seine. « Mais nous ne concevons pas la présence du capital public comme étant une ingérence ou une interférence parce que nous faisons confiance, confiance aux dirigeants d’Orange et à tout le personnel d’Orange. »

(Avec Reuters)

0 Réponses à “Actionnariat Orange : Hollande contredit Macron”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol