Baisse du temps de travail en France depuis 10 ans

Baisse du temps de travail en France depuis 10 ans

En dix ans  la durée réelle de temps de travail a encore diminué de 45 minutes pour passer de 37,3 par semaine en 2015 contre 38 heures en 2005. Une évolution sociale dont on peut se réjouir mais dont la contrepartie économique est une perte de compétitivité qui affecte la croissance et l’emploi (même si d’autres facteurs explicatifs sont à prendre en compte. Plus encore que l’abaissement de la durée du travail comme cause de l’affaiblissement économique, c’est  la culture RTT qui plombe sans doute le plus la performance du pays. La tendance se confirme: les Français -qu’ils soient salariés ou non salariés, qu’ils bossent à temps complet ou à temps partiel- travaillent de moins en moins. Selon les dernières données du ministère du travail, publiées ce mardi, l’ensemble des actifs a consacré en moyenne 37,3 heures par semaine en 2015 à son travail, contre 38 heures en 2005. Le mouvement est particulièrement frappant pour la population des non-salariés à temps complet, ceux qui bouclent traditionnellement les semaines les plus chargées. En 2015, ces indépendants affichaient des semaines moyennes de 51,2 heures, contre 55,1 heures en 2005. Quatre heures de travail ont donc disparu en dix ans! Les semaines des salariés à temps complet ressemblent de leur côté à celles qu’ils connaissaient il y a dix ans: ils travaillent en moyenne 39,1 heures par semaine. Un creux avait été atteint en 2002, après l’instauration au 1er janvier dans toutes les entreprises de la semaine de 35 heures, imposée par la loi Aubry II. La durée hebdomadaire effective, comprenant aussi les heures supplémentaires, était alors passée à 37,7 heures. De nombreux assouplissements aux 35 heures étant adoptés après 2002, la durée moyenne de travail était ensuite doucement remontée jusqu’à atteindre 39,5 heures en 2011, avant de rediminuer à partir de 2012. La suppression du dispositif de défiscalisation et d’exonération de charges sociales des heures supplémentaires, votée à l’été 2012 par la gauche, comme s’y était engagé François lors de sa campagne, pourrait expliquer ce ralentissement. Les actifs à temps partiel ont eu aussi tendance, volontairement ou non, à lever le pied. Ils affichaient en 2005, en moyenne 23,2 heures de travail au compteur, contre 22,9 l’année dernière.

 

(Avec le Figaro)

0 Réponses à “Baisse du temps de travail en France depuis 10 ans”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol