Racisme Euro 2016: Cantona s’enfonce

Racisme Euro 2016: Cantona s’enfonce

Une nouvelle fois l’exubérant et fantaisiste Cantona s’enfonce en parlant à tort et à travers et surtout en instillant une problématique communautariste  dans un champ sociétal où précisément l’intégration de citoyens d’origine étrangère est l’une des plus réussies. Cantona confirme son argumentaire relatif à la non sélection de Benzema qui aurait des caractères racistes. Certes il tente de relativiser son propos mais reste dans la même logique sur le fond en élargissant son raisonnement à une problématique citoyenne confuse et douteuse. Pas étonnant Cantona comme la plupart des joueurs de football ne se caractérise pas par une grande finesse d’analyse, un euphémisme ! En s’aventurant sur des terrains sociétaux et philosophiques, il frise le ridicule.   Interrogé sur la prise de position du joueur du Real Madrid, qui estime mercred idans une interview au quotidien sportif espagnol Marca que Didier Deschamps a cédé « à la pression d’une partie raciste de la France » en ne le sélectionnant pas, Cantona répond : « Il est normal qu’il s’exprime et agisse comme un citoyen français avant de se penser comme un joueur. Un citoyen qui répond à la problématique suivante : comment barrer la route aux extrêmes ? ». Revenant sur sa chronique, publiée jeudi par le quotidien britannique The Guardian, dans laquelle il soupçonnait Didier Deschamps de ne pas avoir retenu Benzema et Hatem Ben Arfa en raison de leurs « origines nord-africaines », Cantona précise : « Je n’affirme rien. Je pose la question ». 

0 Réponses à “Racisme Euro 2016: Cantona s’enfonce”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol