Chômage : baisse relative

Chômage : baisse relative

La baisse du chômage annoncée par Pôle emploi devrait réjouir. Il convient cependant de la relativiser car depuis arrivée de Hollande, on compte plus de 600 000 chômeurs supplémentaires. Concernant avril on affiche une diminution de 20 000 chômeurs. Cependant il faut prendre en compte le fait que le nombre de radiations à fortement augmenté (+50 000) en avril , comme en Mars, des radiations qui sont loin d’être toutes des suppressions découlant dune reprise d’emploi. D’ailleurs le secteur privé  a seulement créé environ 10 000 emplois en plus en avril. Selon les résultats du Rapport National sur l’Emploi en France d’ADPSM du mois d’avril, le secteur privé français a en effet enregistré la création de 9 700 emplois entre les mois de mars et avril. Diffusé largement et gratuitement auprès du public sur une base mensuelle, le Rapport National sur l’Emploi en France d’ADPSM est publié par ADP Research Institute® en collaboration avec Moody’s Analytics. Le rapport est établi à partir des effectifs déclarés des entreprises, et mesure l’évolution mensuelle de l’emploi dans le secteur privé non agricole, corrigée des variations saisonnières. Il apporte une indication mensuelle des tendances du marché du travail fondées sur des données réelles de l’emploi, et diffère des rapports liés à la mesure du chômage qui montrent le nombre de personnes à la recherche d’un emploi. Les deux indicateurs devraient, toutes choses égales par ailleurs, aller dans des directions opposées. Toutefois, les tendances peuvent aller dans le même sens, en particulier lorsque s’opèrent des changements, conduisant à plus d’entrants sur le marché du travail que de création d’emplois, et ce, pour des raisons diverses : tendances démographiques, mouvements cycliques ou changements politiques tels que modification de l’âge de la retraite.D’où la nécessité de bien relativiser cette baisse annoncée par Pôle emploi. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A aurait  de nouveau reculé au mois d’avril. Et pas qu’un peu: de 19.900 dans le seul hexagone et de 23.800 outre-mer inclus. Ce résultat est d’autant plus remarquable qu’un reflux du nombre d’inscrits deux mois d’affilée n’avait pas été observé depuis… avril 2011 en métropole (et depuis juillet 2015 en France entière, si on prend en compte les DOM). Soit depuis plus de cinq ans. Ce bon chiffre en avril porte surtout à 7 le nombre de baisses du chômage enregistrées en 11 mois (dont 5 depuis que Myriam El Khomri a été nommée ministre du Travail en septembre) et sur un total de 11 depuis l’élection de François Hollande en mai 2012. Au total, il y a désormais 3,511 millions d’inscrits en catégorie A en métropole à Pôle emploi et 3,766 millions en France entière.  François Hollande, qui a lié sa candidature à sa propre succession à une inversion de la courbe, affiche toujours au compteur 637.100 chômeurs de plus en catégorie A.

0 Réponses à “Chômage : baisse relative”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol