Attractivité économique : la France plonge

Attractivité économique : la France plonge

 

La France dégringole en matière d’attractivité. En cause surtout  la fiscalité qui plombe la compétitivité,  le marché du travail trop rigide. Conséquences les sièges sociaux déménagent et les sociétés s’implantent dans d’autres pays notamment l’Allemagne et le Royaume-Uni. Bref ça ne va pas mieux comme le déclare Hollande. Alors que  les 42 pays de l’Europe économique ont accueilli un nombre record de 5 089 implantations internationales en 2015 ; seule la France n’a pas bénéficié de la dynamique! Avec un nombre de projets d’implantations en retrait de 2 % (soit 598 projets), l’Hexagone est désormais «évincé de la compétition Royaume-Uni / Allemagne», relève l’étude EY . Aujourd’hui, moins d’un quart des investisseurs envisagent des projets en France en 2016. Mais pourquoi la France suscite-t-elle «plus d’affection que d’adhésion?», interroge EY. Une grande partie de la réponse est la même depuis des années: la perception de notre compétitivité-prix reste très dégradée. Quelque 72 % des décideurs internationaux jugent la fiscalité française «peu ou pas du tout attractive» ; le niveau de charges sociales est cité par 73 % d’entre eux. Son défaut de compétitivité continue donc de pénaliser la France, malgré le Crédit d’impôt compétitivité et emploi (Cice), l’assouplissement relatif du régime fiscal des impatriés ou encore le «tax4business», l’interlocuteur unique pour toutes les questions fiscales des investisseurs étrangers en France. L’autre point noir, c’est «l’inflexibilité du marché du travail». 83 % des décideurs sont sévères avec le pays sur ce point. Enfin, et c’est aussi un problème récurrent, la France souffre de son instabilité réglementaire et sociale. Si un chiffre de l’étude EY doit traduire la faiblesse française, c’est celui de l’attractivité pour les sièges sociaux: l’an dernier, 150 nouveaux sièges sociaux se sont installés au Royaume-Uni, trois fois plus que l’année précédente. La France en a attiré… 11! «Quel meilleur symbole du rayonnement mondial de la métropole britannique que le choix du New York Times d’y implanter son nouveau centre de décision en Europe», souligne l’étude. L’actualité récente montre que cette tendance s’ancre: la semaine dernière, le français Technip et l’américain FMC ont annoncé leur mariage et l’installation de leur siège à… Londres.

 

(avec le Figaro)

 

0 Réponses à “Attractivité économique : la France plonge”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol