Sondage police : bonne image pour 80 %

Sondage police : bonne image pour 80 %

 

Selon un sondage Odoxa pour Le Parisien/Aujourd’hui, les violences constatées lors de récentes manifestations n’ont pas affecté l’image de la police. Au-delà de ce sondage, on peut légitimement se réjouir qu’aucun incident dramatique ne se soit produit suite aux provocations des casseurs. De ce point de vue certaines organisation font preuve d’une grande irresponsabilité en multipliant des protestations finalement très minoritaires mais de plus en plus radicales. En clair certains souhaitent le coup dur pour relancer une mobilisation relativement faiblarde. Heureusement jusque-là la police est parvenue à ne pas tomber dans la provocation. « Notre sondage montre que l’image exceptionnelle de la police est toujours intacte, alors même que les images de violences se sont multipliées à la suite des heurts avec des casseurs en marge de Nuit debout », a souligné Gaël Sliman, président d’Odoxa. Avec 82% de bonnes opinions pour la police, ce sondage s’inscrit dans la suite de ceux réalisés en janvier 2016 (83%) et en février 2015 (82%), bien au-dessus du taux affiché en octobre 2014 (65%). Les forces de l’ordre conservent ainsi le niveau de popularité élevé constaté à l’issue des attentats djihadistes de 2015.  Les bonnes opinions sont largement majoritaires même dans les secteurs traditionnellement les moins favorables: jeunes de 18 à 24 ans (76%), adultes de 25 à 34 ans (69%) et sympathisants de gauche (76%). Pour les sondés, les policiers sont efficaces (72%), mais ils ne traitent pas chaque citoyen de la même manière selon son origine (55%). Plus de neuf Français sur dix (91%) affirment comprendre le « ras-le-bol » des policiers, entre état d’urgence, menace d’attentats, mouvement Nuit debout et manifestations contre la loi travail.  « Alors que les policiers, dans leur ras-le-bol, disent se plaindre de la haine anti-flic, il convient de la remettre à sa place: seulement un Français sur dix dit ressentir de l’hostilité à l’égard de la police », note Gaël Sliman, qui observe cependant que « les heurts observés récemment en marge des Nuit debout n’ont pas été sans conséquence », avec un quasi-doublement de l’hostilité à la police, passée de 6% en octobre 2015 à 10% aujourd’hui (22% chez les sympathisants d’extrême gauche comme chez les 18 à 24 ans).

0 Réponses à “Sondage police : bonne image pour 80 %”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol