Grève des routiers contre la loi Travail

Grève  des routiers contre la loi Travail

 

Il est clair que la loi travail risque d’entraîner des conséquences désastreuses pour le pouvoir d’achat des routiers. Une des caractéristiques du métier est de connaître un très fort volume d’heures supplémentaires. Des heures supplémentaires normalement rémunérées au moins à 25 % et qui pourrait ne plus l’être qu’à hauteur de 10 %. Or si les vocations de chauffeurs-routiers sont aussi importantes c’est essentiellement en raison des perspectives de revenus, perspectives rendues possible grâce au paiement des heures supplémentaires et des frais de route (prime de repas et de nuit) ;  des primes compléments de salaire qui peuvent représenter jusqu’à 30 % des revenus. C’est donc  une semaine de mobilisation contre la loi Travail qui débute ce lundi, avec pour commencer un appel à la grève chez les routiers à partir de 22h. « Comme dans toutes les professions, la loi El Khomri amène des reculs sociaux importants », explique Jérôme Vérité, le secrétaire général de la CGT transports, l’un des syndicats qui appelle à la grève. Ce qui pose surtout problème, souligne-t-il, c’est la question des heures supplémentaires : « Les conducteurs routiers font 186, 200 heures par mois, et donc sont rémunérés avec des heures supplémentaires, à 25%, à 50%. Et aujourd’hui la loi El Khomri permettrait aux entreprises de diminuer cette rémunération à 10% ». Jérôme Vérité a fait le calcul, il estime que pour un conducteur qui travaille 200 heures par mois, cela représenterait « 1.300 euros de moins sur la fiche de paie » par an.

0 Réponses à “Grève des routiers contre la loi Travail”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol