Macron : en nouvelle Jeanne d’Arc ?

Macron : en nouvelle  Jeanne d’Arc ?

 

Lors  de la commémoration des fêtes de Jeanne d’Arc à Orléans, Emmanuel Macron a utilisé Jeanne d’Arc pour élaborer une grille de lecture définissant le profil du nouveau président de la république. Ou Jeanne d’Arc revisitait dans la perspective de 2017. Un hommage rendu à Jeanne mais surtout à lui-même. Pas sûr que cette prestation soit très appréciée par Hollande, Valls et même le PS. En effet Macron s’est clairement posé en candidat potentiel pour l’élection présidentielle.  Emmanuel Macron s’est donc livré à un numéro politique dimanche à Orléans en prononçant un discours d’hommage à Jeanne d’Arc traversé par les allusions à sa propre trajectoire. Louant une héroïne qui « fend le système » et parvient à rassembler la France, le jeune et populaire ministre de l’Economie, qui a agité la gauche ces dernières semaines en créant son propre mouvement politique et en prenant ses libertés avec le président Hollande à l’approche de la présidentielle de 2017, s’est livré, en creux, à un autoportrait et délivré ses ambitions. Jeanne « est dans cette France déchirée, coupée en deux, agitée par une guerre sans fin qui l’oppose au royaume d’Angleterre. Elle a su rassembler la France pour la défendre, dans un mouvement que rien n’imposait. Tant d’autres s’étaient habitués à cette guerre qu’ils avaient toujours connue. Elle a rassemblé des soldats de toutes origines. Et alors même que la France n’y croyait pas, se divisait contre elle-même, elle a eu l’intuition de son unité, de son rassemblement », a salué celui dont le mouvement, situé « ni à droite ni à gauche », vise à rapprocher les deux bords.DaDe 2022. pour les 587es « fêtes johanniques » d’hommage à sa libératrice du siège des Anglais en 1429, le ministre a semblé se placer sous le patronage de la sainte catholique, même s’il a dit « ne pas croire » à « l’homme ou à la femme providentiel(le) ».  »Comme une flèche, sa trajectoire est nette, Jeanne fend le système, elle brusque l’injustice qui devait l’enfermer (…) Jeanne est bergère mais elle se fraye un chemin jusqu’au roi, c’est une femme mais elle prend la tête d’un groupe armé et s’oppose aux chefs de guerre (…) Elle était un rêve fou, elle s’impose comme une évidence« , a lancé l’ex-banquier devenu conseiller du président Hollande avant d’entrer au gouvernement en 2014. « Voilà pourquoi, les Français ont besoin de Jeanne d’Arc car elle nous dit que le destin n’est pas écrit, que nous n’avons pas à subir« , a-t-il lancé, alors que la campagne de 2017 promet peu de nouveaux visages. 

 

(Avec Europe 1)

0 Réponses à “Macron : en nouvelle Jeanne d’Arc ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol