• Accueil
  • > politique
  • > La loi Travail : El Khomri se rebiffe dans la perspective du 49–3

La loi Travail : El Khomri se rebiffe dans la perspective du 49–3

La loi Travail : El Khomri se rebiffe dans la perspective du 49–3

 

 

 

Pas très contente la ministre du travail car l’utilisation prévisible du 49-3 va la priver du débat qui lui aurait permis d’émerger de l’anonymat d’un gouvernement où les trois quarts des ministres sont inconnus ;  le recours de l’arme de dissuasion parlementaire massive que constitue le 49-3 doit cependant beaucoup à la jeune ministre qui n’a guère montré jusque-là les qualités nécessaires pour mener le débat et la concertation, même si elle n’est pas la seule responsable. El Khomri condamne le refus de dialogue de certains mais elle n’a rien fait pour organiser la négociation avant la sortie surprise du texte. Du coup c’est en permanence  sur la défensive qu’elle a du faire des concessions afin de tenter de rééquilibrer les garanties respectives accordées aux entreprises et aux salariés. Avec le recours aux 49 3 la loi El Khomri  va se transformer en loi Valls ce que le premier ministre a d’ailleurs toujours souhaité (notamment pour enterrer Macron auquel il a retiré la responsabilité de mener le débat. « L’heure du choix a sonné » pour la loi Travail, écrit Myriam El Khomri dans une tribune publiée samedi dans Ouest France où elle dénonce les tenants d’une « logique de blocage ». La ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social y défend le texte controversé sur lequel le gouvernement n’est pas certain d’avoir la majorité lors du vote en première lecture, le 17 mai prochain. Vendredi sur Public Sénat, le Premier ministre, Manuel Valls, n’a pas écarté la possibilité de recourir à l’article 49.3 de la Constitution pour faire adopter ce texte. »Qui peut sincèrement craindre une loi qui donne plus de place et de moyens aux syndicats ? Une loi qui améliore les capacités d’anticipation de nos entreprises ? Une loi qui renforce la protection sociale de nos concitoyens ? On peut toujours ignorer les enjeux actuels, utiliser les termes les plus outranciers, ou opter pour une logique de blocage qui est le contraire d’un dialogue sincère », écrit Myriam El Khomri dans Ouest France. « L’heure du choix a sonné ».

(Avec Reuters)

0 Réponses à “La loi Travail : El Khomri se rebiffe dans la perspective du 49–3”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol