• Accueil
  • > société
  • > Sondage : 3/4 des Français accros aux réseaux sociaux cul-cul

Sondage : 3/4 des Français accros aux réseaux sociaux cul-cul

Sondage : 3/4 des Français accros aux réseaux sociaux cul-cul

Le développement des réseaux dits sociaux est indiscutablement en développement et certains participent à la diffusion de la connaissance dans tous les domaines. C’est aussi un outil qui contribue à une évolution qualitative et quantitative de la démocratie.  Pour autant c’est un peu l’auberge Espagnole ou le sérieux côtoie le dérisoire. Pour preuve l’utilisation de Facebook ou encore Twitter qui rendent compte souvent d’événements insignifiants. Selon un sondage Ipsos réalisé pour le très sérieux Observatoire du Bonheur, créé en 2010 par Coca-Cola pour financer la recherche sur ce thème et qui organise ce vendredi des rencontres au Conseil économique et social dans le cadre du «printemps de l’Optimisme», les ¾ d’entre nous ont désormais le réflexe du partage des évènements heureux sur les réseaux sociaux. Et si on le fait, c’est qu’il y a une raison. Pour 87 % des personnes interrogées, cela augmente tout simplement… le bonheur éprouvé. «Quand on est heureux, on le fait savoir !» sourit Gilles Boëtsch, anthropologue et directeur de recherches au CNRS. «Ce besoin de transmettre sa joie au cercle des intimes a toujours existé. Mais les réseaux sociaux ont rendu l’instantanéité possible et ont démultiplié cette interactivité. Il y a cinquante ans, on n’envoyait pas une lettre pour dire qu’on avait débouché une bonne bouteille !» Alors que les Français sont réputés cultiver le pessimisme, c’est au moins une raison de relativiser.  Le Français râle sans doute beaucoup, y compris sur les réseaux sociaux, mais quand il savoure un plaisir, il ne le fait pas à moitié et il en fait profiter les autres. Or ces plaisirs partagés sont éminemment simples et potentiellement quotidiens : pour 57% des sondés il s’agit… des «repas ou réunions de famille», pour 39% des «repas ou soirées entre amis», pour 29% des «repas ou soirées en couple»…  «Dans le bonheur, l’alimentation est un incontournable français !» conclue l’anthropologue, qui rappelle que cette notion est éminemment culturelle. Mais pourquoi donc ce partage instantané amplifie-t-il le goût du vin ou la douceur d’un rayon de soleil ? «Deux dimensions amplifient la jubilation, explique le chercheur. L’autoconviction : si je le dis, c’est que je suis heureux. Et la mise en scène, parfaitement résumée par le selfie : regarde comme je suis heureux. Bref comme la mode du self I une utilisation un peu cucul des nouveaux outils technologiques.

0 Réponses à “Sondage : 3/4 des Français accros aux réseaux sociaux cul-cul”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol