Manif loi travail : premier avertissement

Manif loi travail : premier avertissement

Cette première journée de manifestations va constituer un premier avertissement pour le gouvernement. Plus encore que la concertation avec les syndicats de salariés, cette protestation va permettre de prendre la température de la contestation. Une contestation qui concerne tout autant le fond que la forme de la loi travail mais qui d’une manière générale traduit aussi le mécontentement d’une partie de la population à l’égard de la politique globale du gouvernement ;  il est probable que cette manifestation du 9 mars sera suivie d’autres dans la mesure où pour le moment on ne connaît pas la nature et l’ampleur des reculs pourrait consentir Manuel Valls pour répondre aux interrogations de la jeunesse, des syndicats mais aussi des parlementaires de gauche. Cette journée intervient le jour où le projet de réforme devait initialement être présenté en Conseil des ministres, avant que le gouvernement ne le reporte au 24 mars pour négocier à la fois avec les syndicats et sa majorité, très récalcitrante. Le Parti socialiste a réclamé lundi soir des « améliorations » au texte, au terme de débats « très vifs », selon des participants. La mobilisation de la jeunesse est suivie attentivement par le gouvernement, qui n’a pas oublié la mobilisation organisée il y a dix ans contre le Contrat première embauche (CPE) qui avait contraint le gouvernement Villepin à retirer son projet. Un premier cortège se réunira en fin de matinée devant le siège du Medef pour rejoindre le ministère du Travail, rue de Grenelle, à l’appel d’une intersyndicale (CGT, FO, Solidaires…) et d’une vingtaine d’organisations de jeunesse de gauche. D’autres manifestations sont organisées partout en France, comme à Marseille, Lyon, Toulouse, Montpellier ou Nice. Plus de 250 rassemblements ou actions diverses sont répertoriées sur le site de l’appel Facebook. Les mouvements de jeunes rêvent d’un nouveau mouvement anti-CPE, l’Unef estimant que la réforme du Code du travail portée par le gouvernement ressemble « trait pour trait à ce que faisait Dominique de Villepin il y a 10 ans ».

0 Réponses à “Manif loi travail : premier avertissement”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol