• Accueil
  • > social
  • > Baisse du chômage en janvier : mais hausse en février

Baisse du chômage en janvier : mais hausse en février

Baisse du chômage en janvier : mais hausse en février 

Officiellement de chômage aurait diminué de 28 000 en janvier un chiffre déjà relativement important au regard du nombre total de chômeurs mais également contester compte tenu du nombre de radiations. Des radiations justifiées par la ministre du travail qui a déclaré : « Il ne faut pas que les auditeurs pensent que ces chiffres soient le fruit d’un bug. Nous avons eu au mois de janvier plus de sorties de Pôle emploi à cause d’une augmentation de défaut d’actualisation ». Une affirmation qui peine à convaincre.  Le nombre de demandeurs de catégorie A, sans aucune activité, serait  contracté en janvier de 0,8%, à 3.552.600, soit 27.900 de moins qu’à fin décembre. En ajoutant les catégories B et C (personnes ayant exercé une activité réduite), le nombre d’inscrits à Pôle emploi a diminué de 0,3% à 5.459.700 (5.782.200 en incluant les départements d’Outre-mer), soit 18.300 de moins qu’un mois plus tôt. Sur un an, le nombre de demandeurs de catégorie A progresse de 1,8% et celui des A, B et C de 4,2%.  Le nombre de demandeurs de catégorie A, sans aucune activité, s’est contracté en janvier de 0,8%, à 3.552.600, soit 27.900 de moins qu’à fin décembre. En ajoutant les catégories B et C (personnes ayant exercé une activité réduite), le nombre d’inscrits à Pôle emploi a diminué de 0,3% à 5.459.700 (5.782.200 en incluant les départements d’Outre-mer), soit 18.300 de moins qu’un mois plus tôt. Sur un an, le nombre de demandeurs de catégorie A progresse de 1,8% et celui des A, B et C de 4,2%. Pour le seul mois de janvier il y aurait donc environ 28 000 chômeurs en moins pour la catégorie A mais un chiffre contesté du faite de la croissance des radiations dont l’augmentation pourrait-elle être d’au moins 40  000. De quoi donc annuler l’affichage de la petite baisse du chômage de janvier et faire augmenter la hausse du chômage en février. Cela d’autant plus que les indicateurs d’activité (Markit) sont très mauvais ; en effet l’activité du privé devrait être dans le rouge en février et on voit mal comment des emplois pourraient être créés sans croissance.  La Dares – la direction des statistiques de l’emploi, un organisme indépendant –  indique dans son état des lieux à fin janvier 2016 qu’un nombre important d’inscrits à Pôle Emploi est sorti des statistiques pour défaut d’actualisation. En clair, des données pas à jour qui pourraient fausser partiellement ces bons résultats.

0 Réponses à “Baisse du chômage en janvier : mais hausse en février”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol