Baisse de l’euro face au dollar

Baisse de l’euro face au dollar

Deux facteurs explicatifs à la baisse de l’euro d’abord les turbulences provoquées par la décision du maire de Londres de se rallier au Brexit ensuite aussi le net tassement de l’économie européenne par rapport aux prévisions. .  L’indice composite des directeurs d’achats (PMI) — qui intègre le secteur manufacturier et celui des services — est ressorti à 52,7 ce mois-ci dans sa version préliminaire, à son plus bas niveau en 13 mois, contre 53,6 en janvier. Selon un consensus établi par Reuters, les économistes attendaient en moyenne 53,3. « La forte baisse en février de l’indice PMI composite de la zone euro soutient notre conviction que la reprise économique de la région pourrait bien avoir ralenti au premier trimestre. La BCE devra renforcer son soutien via la politique monétaire le mois prochain », souligne Jessica Hinds chez Capital Economics. Les économistes interrogés par Reuters récemment estimaient à 50% la probabilité de voir la BCE augmenter en mars le montant de son programme de rachat d’actifs, actuellement à 60 milliards par mois, et une nouvelle baisse du taux de dépôt est considérée comme étant presque acquise. La croissance du secteur privé a ralenti en Allemagne pour le deuxième mois de suite, freinée notamment par les exportations qui ont souffert du ralentissement mondial. En France, l’activité s’est contractée pour la première fois en plus d’un an. Les responsables de politique monétaire noteront également la faiblesse du sous-indice PMI de la production de la zone euro, qui est tombé à un creux d’un an à 48,6 contre 48,9 en janvier, s’enfonçant un peu plus sous la barre des 50 points qui marque la frontière entre la croissance et la contraction. L’inflation s’inscrit tout juste à 0,4% en janvier, selon les statistiques officielles, très loin du taux légèrement inférieur à 2% visé par la BCE.  L’indice PMI du secteur dominant des services en zone euro, qui était attendu à 53,3 contre 53,6 en janvier, est tombé à un plus bas de 13 mois de 53,0. Celui du secteur manufacturier, attendu à 52,0 points, a reculé à 51,0, son plus bas niveau depuis un an, contre 52,3 en janvier. Il s’est retrouvé en dessous de l’estimation la plus pessimiste des économistes interrogés par Reuters L’euro a chuté fortement lundi face au dollar, après des chiffres préoccupants sur l’activité économique européenne, dans un marché des changes dominé par une chute de la livre britannique sur fond de crainte sur une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE). L’euro a chuté fortement lundi face au dollar, après des chiffres préoccupants sur l’activité économique européenne, dans un marché des changes dominé par une chute de la livre britannique sur fond de crainte sur une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE).
Vers 22H00 GMT (23H00 à Paris), l’euro valait 1,1029 dollar contre 1,1131 dollar vendredi vers la même heure. La monnaie européenne baissait nettement face à la devise nippone, à 124,52 yens – après avoir atteint 124,38 yens, son plus bas niveau depuis début avril 2013 – contre 125,36 yens vendredi soir.

0 Réponses à “Baisse de l’euro face au dollar”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol