Popularité : Hollande et Valls plongent

Popularité : Hollande et Valls plongent

 

Cette fois Hollande entraîne Valls dans sa chute. En cause sans doute le bricolage relatif au remaniement du gouvernement, aussi l’enlisement de la question de la déchéance de nationalité et surtout un environnement social englué dans la croissance molle. En bref, personne ne croit plus dans la baisse du chômage et les  coups de menton de Valls ne peuvent plus dissimiler l’échec économique et socail. On enregistre donc un  recul brutal de ceux qui se déclarent « satisfaits » de l’action du président (-5 points à 19% de satisfaits) et de celle du Premier ministre (-6 points à 33% de satisfaits) : le  baromètre mensuel lfop-JDD constitue ce mois-ci pour l’exécutif un puissant signal d’alarme. D’autant que l’enquête a été réalisée du 12 au 20 février : elle a donc démarré au lendemain du remaniement du  gouvernement. Directeur général adjoint de l’Ifop, Frédéric Dabi constate le « retour de François Hollande à une impopularité massive et majoritaire » : 81% de mécontents. Equivalente à celle qui prévalait fin 2014, avant le drame de Charlie Hebdo. Dabi insiste sur le fait que Manuel Valls, en plus, est cette fois lui-même touché. Jamais depuis sa nomination à Matignon son impopularité n’avait été aussi grande : 66% de Français se disent mécontents de lui (+6).

0 Réponses à “Popularité : Hollande et Valls plongent”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol