Risque de récession mondiale ?

Risque de  récession mondiale ?

 

Rien n’est sûr évidemment et l’exercice de prévision est à la fois difficile et aléatoire. Pour preuve les instituts économiques passent leur temps à réviser leurs pronostics. Dans le milieu de l’année 2015 la plupart de ces instituts prévoyaient une nette reprise de l’activité mondiale pour 2016. Non seulement cette reprise ne ce dessine pas mais on peut même envisager un scénario de récession mondiale en tout cas un très net tassement de la croissance. Le premier souci concerne la situation réelle de la Chine dont la production industrielle recule régulièrement depuis un an. Les statistiques officielles mais très politiques de la Chine font apparaître une augmentation de la croissance proche de 6 %. Certains experts pensent que cette  croissance est sans doute de l’ordre de la moitié, d’autres qu’elle est nulle compte tenu en particulier de la baisse de consommation des matières premières. Or la Chine consomme environ 50 % du pétrole, de l’acier ou encore du ciment utilisé dans le monde. Ce qui explique largement l’écroulement du prix des matières premières. En outre la Chine est affrontée à une énorme crise financière caractérisée par un endettement des entreprises, des collectivités locales et des particuliers. Une crise tellement profonde qu’elle pourrait déboucher sur un Krach. Second sujet de préoccupation les déséquilibres financiers des pays producteurs de matières premières. Ces dont les ressources se réduisent  considérablement et qui n’ont plus les moyens d’acheter aux pays développés. Dans plusieurs pays la situation financière est particulièrement préoccupante : par exemple en Arabie Saoudite, en Russie en Algérie ou au Venezuela. La seule zone vraiment dynamique était celle des États-Unis mais là aussi la croissance s’est tassée au cours du second semestre. Elle n’a même atteint que 0,2 % au dernier trimestre 2015 et les indicateurs markit pour janvier confirment ce tassement (même tendance pour une autre rare zone économique dynamique, le Royaume-Uni qui vient de réduire sa prévision de croissance à 2 %). Partout l’activité générale souffre d’un déséquilibre offre demande. La demande est notoirement insuffisante et pèse sur les prix. À telle enseigne qu’il n’y a plus d’inflation dans de nombreux pays et que les banques centrales qui ajoutent des politiques accommodantes à d’autres politiques accommodantes ne parviennent pas à endiguer le phénomène. Des banques centrales qui par ailleurs en déversant des masses de liquidités favorisent la guerre des monnaies qui déstabilisent un peu plus le commerce international. En fait au mieux les résultats économiques de la zone euro ne seront pas supérieurs en 2016 à ce qu’ils étaient en 2015.L’Allemagne elle même vient enregistrer un recul de son industrie en décembre. Signe que les rares zones dynamiques sont atteintes par le tassement économique mondial.   Pour les États-Unis comme pour le Royaume-Uni, la perspective tourne autour de 2 %. L’Asie elle risque de connaître une croissance insignifiante tandis que les pays en développement producteurs de matières premières seront pour la plupart en récession. Toutes ces incertitudes ce traduisent dans les bourses mondiales par des mouvements de yo-yo permanent dans une tendance orientée structurellement à la baisse. À ces considérations économiques il faut aussi ajouter les risques complexes et dangereux de la situation géopolitiques.

 

0 Réponses à “Risque de récession mondiale ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol