Air France : plus de plan B mais des diminutions d’effectifs quand même

Air France : plus de plan  B mais des diminutions d’effectifs quand même

es changements sont intervenus à Air France qui abandonne son plan B mais il faudra prévoir quand même des réductions d’effectifs, autour de 1000 en  2016. Ces réductions d’effectifs ne se  traduiront pas par des licenciements secs mais par des non remplacements de  départs en retraite. En outre Air France a décidé de renforcer sa flotte. D’une certaine manière Air France a modifié sa politique sociale en changeant assez nettement la tonalité de ces rapports  avec les représentants du personnel notamment ceux des pilotes. La seconde raison de ce changement d’attitude tient aussi à l’environnement économique du secteur aérien. La baisse du prix du carburant a redonné de ce point de vue de  sérieuses marges de compétitivité à l’ensemble du secteur. Il reste cependant qu’ Air France souffre encore d’un déficit de compétitivité et que sa progression se situe en recul par rapport à l’évolution générale du trafic . Air France a annoncé vendredi que sa flotte long-courrier rattraperait en 2019 son niveau de 2014, refermant la parenthèse de son « plan B » de l’automne dernier qui prévoyait au contraire un recul de son activité. La filiale d’Air France-KLM, adoptant une approche plus consensuelle avec les syndicats après une année 2015 tourmentée, a promis de lâcher du lest sur des demandes d’efforts au personnel dans un contexte moins tendu pour le trafic aérien, notamment grâce à la baisse des prix du pétrole. La compagnie française reste toutefois en décalage avec les perspectives de croissance du trafic international, déjà en hausse de 6,8% en rythme annuel sur janvier-novembre 2015, selon l’Association internationale du trafic aérien (Iata). « Nous avons aujourd’hui la possibilité de rendre les efforts plus progressifs et de les inscrire dans une perspective négociable de façon plus réaliste et plus pertinente », a déclaré Gilles Gateau, le nouveau directeur des ressources humaines nommé début janvier. L’ancien conseiller du Premier ministre Manuel Valls a fait un sort à certaines mesures défendues par son prédécesseur, qui avait vu sa chemise arrachée en octobre 2015 lors d’échauffourées en marge d’un comité central d’entreprise (CCE) présentant un « plan B » lesté de 2.900 suppressions de postes.  Air France propose de regarnir sa flotte long courrier qui devrait passer de 104 avions en 2017 à 107 en 2019, soit un niveau au final inchangé en cinq ans. Elle progressera ensuite encore pour atteindre 109 appareils en 2020. La nouveauté consiste à l’ajout de 16 Airbus A350 et 787 Boeing flambant neufs d’ici 2020, en partie compensé par la sortie de la flotte d’avions plus anciens. La flotte de la low cost Transavia France devrait, elle, atteindre 40 avions en 2020 contre 26 cette année.

0 Réponses à “Air France : plus de plan B mais des diminutions d’effectifs quand même”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol