• Accueil
  • > politique
  • > Déchéance de nationalité : les Français toujours favorables, pourquoi ?

Déchéance de nationalité : les Français toujours favorables, pourquoi ?

Déchéance de nationalité : les Français toujours favorables, pourquoi

 

 

En dépit de la formidable mobilisation de tous les bobos de gauche et des indignés permanents (journaliste, juriste, intello, artiste etc.) de la jet-set médiatique les Français demeurent largement favorables à la déchéance de nationalité. Il faut dire que l’argumentation des bobos est un bleu rudimentaire « un terroriste ne remettra pas son acte en cause du fait de la perte de nationalité » « on crée de catégories de citoyens en France ». Un argumentaire évidemment caricatural. L’enjeu est en effet d’inscrire dans la constitution tout autant les droits que les devoirs de tous citoyens français. Le symbole est important car il sous-tend désormais que l’appartenance à la citoyenneté française implique l’intégration et le respect donc des valeurs communes. Un principe essentiel pour lutter contre le terrorisme mais au-delà pour bien faire comprendre qu’en France il n’y a d’autre choix qu’entre l’intégration ou partir. On peut comprendre l’inconfortable position des bobos qui sans doute non guère eu l’occasion d’approcher encore moins de vivre dans les banlieues qui fournissent les candidats au djihad ( encore moins d’approcher les prison)s Les trois quarts des Français sont donc  toujours favorables à la déchéance de nationalité pour les binationaux condamnés pour terrorisme, un soutien toutefois en recul de 17 points par rapport à novembre, selon un sondage BVA-Orange-iTELE rendu public dimanche 10 janvier. Dans le détail, 56% sont « tout à fait favorables » et 19% « plutôt favorables » à cette mesure que François Hollande veut inscrire dans la Constitution pour les binationaux nés français. 15% y sont « plutôt opposés » et 9% « tout à fait opposés ». 1% ne se prononcent pas. Au lendemain des attentats de novembre, 92% des Français y étaient favorables, rappelle BVA. En outre, 66% des personnes interrogées soutiennent une déchéance de nationalité étendue à tous les Français condamnés pour des actes de terrorisme (44% tout à fait favorables, 22% plutôt favorables). Concernant l’état d’urgence, 74% souhaitent sa prolongation au-delà du mois de février afin que les pouvoirs publics puissent mieux gérer l’état de crise, alors que 26% sont opposés à sa prolongation. Les sympathisants de gauche sont partagés, avec 58% d’opinions favorables à la déchéance limitée aux binationaux et 60% à la prolongation de l’état d’urgence. Mais seuls 47% soutiennent la déchéance pour tous les Français condamnés pour terrorisme.

0 Réponses à “Déchéance de nationalité : les Français toujours favorables, pourquoi ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol