Croissance mondiale 2016 révisée en baisse par la Banque mondiale

Croissance mondiale 2016 révisée en baisse par la Banque mondiale

Finalement la Banque mondiale s’aligne sur les perspectives du FMI qui prévoit un ralentissement de la croissance prévue en 2016. On se rend progressivement à l’évidence un krach financier de la Chine n’est plus à exclure de même  que sa propagation sur l’ensemble de l’économie mondiale. Un phénomène qui touche d’ailleurs nombre de pays en développement en particulier les producteurs de matières premières notamment de pétrole. La Chine bien sûr est concernée mais bien d’autres comme la Russie, le Brésil, le Venezuela,  l’Algérie ou encore les pays du golfe comme l’Arabie Saoudite. Des pays étranglés par la baisse de leurs ressources. La Banque mondiale a donc annoncé mercredi avoir abaissé sa prévision de croissance mondiale 2016 en expliquant que la dégradation des performances de plusieurs grands pays émergents allait peser sur l’activité globale.  La croissance mondiale devrait atteindre 2,9% cette année après 2,4% en 2015, a dit l’institution, qui prévoyait cependant en juin dernier une hausse de 3,3% de l’activité en 2016. Les commentaires qui accompagnent ce nouveau chiffre mettent l’accent sur la dégradation des résultats des principales économies émergentes. « En 2016, la croissance devrait ralentir davantage en Chine et la récession persister en Russie et au Brésil », précise ainsi l’institution, qui tablait en juin sur un retour à la croissance des économies russe et brésilienne.  Le produit intérieur brut (PIB) réel de la Russie devrait diminuer de 0,7% cette année, et non augmenter d’autant comme prévu auparavant. La Banque mondiale estime qu’il a chuté de 3,8% en 2015. Au Brésil, le PIB devrait baisser de 2,5% en 2016 alors que les prévisions de juin donnaient une croissance de 1,1%. La Banque mondiale estime qu’il a déjà reculé de 3,7% en 2015. La croissance de la Chine, elle, devrait encore ralentir à 6,7% cette année contre 6,9% estimé pour 2015. En juin, la Banque mondiale tablait sur une hausse de 7,0% du PIB chinois en 2016. Mais ces derniers chiffres sont largement contestés par des experts dans la mesure où les statistiques chinoises sont soumises à des méthodologies à caractère très politique. L’institution a également réduit ses prévisions pour les Etats-Unis et plusieurs autres économies avancées.  La prévision de croissance 2016 pour la zone euro a été ramenée de 1,8% à 1,7% après 1,5% attendu pour 2015.

0 Réponses à “Croissance mondiale 2016 révisée en baisse par la Banque mondiale”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol