L’évolution du pétrole en 2016 : en hausse ou en baisse ?

L’évolution du pétrole en 2016 : en hausse ou en baisse ?

En dépit de modèles de modèles sophistiqués notamment économétriques les prévisionnistes sont un peu dans le brouillard pour pronostiquer l’évolution du pétrole en 2016. La vérité c’est que ces experts ont la plupart des raisonnements très enfantins « quand la baisse est forte elle ne peut être suivie que d’une hausse » et inversement. Un raisonnement qui a été suivi pour prévoir l’évolution en 2015, raisonnement évidemment complètement faux puisque les cours ont perdu 60 à 70 % de leur valeur depuis 2014. En fait  l’in certitude sur les cours à venir se nourrit surtout des les interrogations concernant la croissance mondiale. Or tous les experts, toutes les institutions envisageaient  une sortie de crise pour l’économie mondiale en 2016. Malheureusement rien n’est sûr comme vient précisément de le dire le FMI qui considère que l’évolution de l’activité mondiale suscite des inquiétudes. Une information qui a été peu reprise jusqu’alors, la plupart des journalistes et experts étant en vacances pendant la trêve des confiseurs. La principale incertitude tourne autour de l’ampleur du recul de l’activité de la Chine (dont on sait que la plupart des statistiques sont complètement faussés pour des motifs politiques) ;  au recul des imports  et des exports s’ajoute mécaniquement le recul de la production industrielle. Des reculs qui témoignent de la faiblesse de la demande mondiale. Bref la demande de pétrole se tasse nettement au moment précis où les pays producteurs se sont engagés dans une fuite en avant afin de produire  davantage et tenter ainsi de compenser la baisse des cours. Or rien n’indique que l’économie mondiale va se redresser en 2015 et   le déséquilibre offre demande va continuer de s’accentuer.  Il y a un an, après la division par deux en six mois du prix du pétrole, les analystes prédisaient une remontée des cours en 2015 alors. Mais aujourd’hui, le scénario se répète: les analystes prévoient un rebond pour 2016 alors que les positions à découvert sur les contrats à terme du pétrole américain ont atteint début décembre un niveau record.  La divergence entre analystes et traders tient aux hypothèses choisies en matière de réponse des producteurs à l’excédent de pétrole actuel sur le marché mondial, qui atteint deux millions de barils par jour (bpj) selon certains analystes.  Nombre de ces derniers s’attendent à un rebond des cours fin 2016, ce qui permettrait au cours moyen du baril sur l’année de s’afficher en hausse, grâce à la diminution des pompages, notamment aux Etats-Unis, une partie des producteurs baissant les bras face à l’accumulation de leurs dettes et à la baisse de leurs recettes.  Pour l’instant, le marché n’a guère montré de signes de confiance dans une reprise des cours fin 2016.

0 Réponses à “L’évolution du pétrole en 2016 : en hausse ou en baisse ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol