Ouverture le dimanche : un accord avec la CFDT

Ouverture le dimanche : un accord avec la CFDT

Zara va pouvoir ouvrir tous les dimanches et tous les soirs en zone touristique. Syndicats et direction d’Inditex (Zara, Bershka, Massimo Dutti, Oysho, Pull & Bear et Stradivarius) ont signé mardi un accord en ce sens. Majoritaire, la CFDT, suivie par la CFE-CGC, a eu raison des réticences de FO et la CGT qui ont refusé, par principe, de signer. Il existait déjà un accord chez Inditex, mais la loi Macron a créé 15 zones touristiques internationales où les magasins peuvent ouvrir le dimanche, incitant à un nouvel accord. 87 magasins sur les 290 du groupe en France peuvent désormais ouvrir le dimanche, contre une trentaine auparavant. L’accord prévoit une majoration salariale de 110 % les dimanches et de 100 % en soirée, une prise en charge des frais de garde des enfants – via des chèques-emplois Cesu – et le retour en taxi des salariés ne pouvant bénéficier de transports en commun en soirée. Un sondage auprès des salariés a montré qu’ils étaient favorables à 87 % au travail le dimanche, à 72 % au travail en soirée, souligne Imed Ben Ahmed, délégué syndical central CFDT. «Maintenant qu’ils ont pris connaissance en détail des contreparties, nous allons organiser une seconde consultation qui ralliera encore plus d’avis positifs», explique-t-il. Le volontariat est encadré par l’accord. Les salariés seront consultés régulièrement sur leur envie de travailler ou non les dimanches. Faute de volontaires, un magasin pourra ne pas ouvrir. «Ce cas de figure reste théorique, précise Imed Ben Ahmed. Les salariés, très jeunes, sont tellement motivés par le travail le dimanche, qu’une clause invite les managers à l’équité dans le choix des équipes, histoire qu’il n’y ait pas de jaloux.»

0 Réponses à “Ouverture le dimanche : un accord avec la CFDT”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol